Dedalus améliore le suivi des patients à domicile


DSIH, MARDI 09 NOVEMBRE 2021 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le groupe Dedalus a présenté, lors d’un agora organisé lors du salon SANTEXPO 2021, différents cas d’usages français et internationaux liés à son portail dédié au suivi à domicile des patients. Ses bénéfices, tant sanitaires que financiers, sont importants.

Comment gérer la dichotomie entre les besoins en soins de plus en plus importants de la population et les ressources souvent contraintes des établissements de santé ? Pour Dedalus, la réponse passe en partie par le suivi à domicile des patients. Au deuxième jour du salon SANTEXPO, deux membres de sa business unit Connected Care ont présenté des innovations en termes de prise en charge, rendues possibles grâce au portail patient développé par l’entreprise.

VitalAire, la marque des soins à domicile d’Air Liquide Healthcare, utilise ainsi ce portail dans le cadre de deux programmes de suivi à domicile de patients diabétiques équipés de pompes à insuline. « Le portail permet un suivi complet du patient, mais aussi la supervisation des dispositifs médicaux », a expliqué Christian Gourdin, directeur France de la business unit Connected Care. « Lorsqu’on arrive à accompagner le patient de manière personnalisée, on observe un impact positif tant en termes de qualité que de coût », a-t-il assuré.

David Paré, Global Director de Connected Care, a de son côté présenté des expériences américaines et australiennes. Le Dartmouth Hitchcock Medical Centre Hospital, dans le New Hampshire (Etats-Unis), utilise le portail de Dedalus dans le cas d’une expérimentation visant à « s’occuper des patients à l’extérieur de l’établissement ». Un groupe de travail, composé de cliniciens mais aussi de responsables de la relation client venus d’autres secteurs que le soin (industrie, divertissement…) ont planché sur la meilleure façon de créer de l’engagement avec les patients, pour que le suivi à domicile soit le plus efficace possible. In fine, 4000 patients ont été inclus dans l’expérimentation, suivis par des équipes regroupant un infirmier et deux navigateurs (un « pod »). « Chaque pod peut suivre 2000 patients, ce qui est énorme, car plutôt que d’appeler un patient tous les jours, les professionnels peuvent se fier aux données remontées sur le portail », a expliqué David Paré. Grâce à un assortiment d’objets connectés (bracelet, balance…), le portail patient peut détecter des anomalies dans le comportement des patients (par exemple, une baisse soudaine d’activité) et alerter les professionnels. 

L’hôpital a mesuré, grâce à ce système, une baisse de 23% du coût des passages aux urgences et 36% de réduction du coût des soins en général. « Dans un hôpital américain, cela peut sembler étrange », a lancé David Paré. « Mais en fait, cela permet à leurs professionnels de se focaliser sur des cas plus complexes et des activités à haute valeur ajoutée qui génèrent plus de revenus : c’est du win win pour les patients et l’établissement ».

Les équipes de Dedalus sont présentes à SANTEXPO, du 8 au 10 novembre 2021, Stand H43

dedalus, domicile des patients, patient

Source

Start typing and press Enter to search