Blog

Innovation Santé

Konéo innove dans la télésurveillance médicale

Konéo innove dans la télésurveillance médicale

Créée en 2019 à Segré-en-Anjou Bleu, Konéo débute la commercialisation de son système de détection de sortie de lit et de chambre à destination des établissements de santé. Cinq années auront été nécessaires pour développer Kogili, un boîtier de télésurveillance fonctionnant à l’aide de capteurs sans fil placés sous un matelas et sur une porte de chambre. L’appareil permet de détecter les anomalies de mouvements nocturnes d’une personne, prévenant ainsi les risques de chute ou de déambulation par une alerte au personnel soignant. « Nous équipons déjà 14 établissements en Maine-et-Loire, Bretagne et Touraine », indique Simon Pilet, cofondateur de Konéo. Gérant de la société segréenne de vente de matériel médical SP Médiconseil, il s’est associé à Tony Raitière, dirigeant d’IDHé, également installée à Segré et spécialisée dans la domotique, pour développer cette nouvelle entreprise. Un projet local, puisque les Kogili sont fabriqués en Anjou par le groupe Eolane.

 

Application mobile

Si le boîtier peut être utilisé seul, les deux créateurs ont développé Kogimanager, une application dédiée à la gestion de parcs de Kogili. « Elle permet d’analyser les données remontées par les boîtiers et de recevoir des alertes sur un smartphone ou une tablette », précise Simon Pilet, discret sur les chiffres de la jeune entreprise. Outre la vente et la location aux établissements de santé, Konéo pourrait trouver de nouveaux clients auprès des distributeurs de matériel médical. « Un groupement de revendeurs est intéressé pour déployer nationalement Kogili. Nous menons également des tests auprès d’un fabricant de lits médicalisés pour intégrer notre système à ses produits. » A terme, Simon Pilet et Tony Raitière envisagent également d’adapter Kogili aux particuliers.

Cédric MENUET

Source