L’Etat de Vaud et La Source lancent un hub d’innovation collaborative dédiée aux soins

L’Etat de Vaud mise sur l’innovation collaborative dans le domaine de la santé. Dans le cadre d’un partenariat public-privé entre le canton et l’Institut La Source, la plateforme H4 verra le jour en janvier 2022. Objectif: mettre au point des solutions innovantes s’appuyant sur les nouvelles technologies et adaptées à la réalité du terrain, via des projets impliquant tous les acteurs et parties prenantes. C’est-à-dire les innovateurs, les soignants et les patients et leurs proches. Le H4 a aussi une mission d’acculturation à l’innovation auprès des utilisateurs finaux.

«Si le marché de la santé attire de nombreux porteurs d’idées et start-up, peu d’entre eux rencontrent le succès au bout de leur périple. Les échecs fréquemment observés au démarrage de nouveaux projets entrepreneuriaux attestent qu’innover dans ce domaine exige la prise en compte d’aspects techniques et humains difficiles à appréhender pour des non-initiés», explique l’institut et Haute Ecole de la Santé La Source dans son communiqué. Au micro de la radio LFM, le conseiller d’Etat en charge de l’innovation Philippe Leuba fait observer que malgré la force du canton en matière d’innovation dans le secteur de la santé et des réseaux académiques et hospitaliers très performants, un petit maillon manque dans la chaîne de l’innovation sanitaire. La plateforme H4 se profile comme ce maillon manquant.

Plateforme en ligne

Cette plateforme d’innovation collaborative sera gérée par l’équipe pluridisciplinaire du Source Innovation Lab (SILAB). Les porteurs de projets pourront proposer leurs idées en ligne. Leur demande sera analysée et une réponse concrète leur sera fournie sous forme d’un accompagnement personnalisé et de mises en relation, indique la fiche technique du H4. Il s’agira ensuite de faire évoluer le projet quelle que soit sa maturité vers un stade en adéquation avec le marché. La plateforme est ouverte à tout type de projets, portés aussi bien par des innovateurs que par des soignants identifiant un problème à résoudre, précise à LFM Dominique Truchot-Cardot, responsable du SILAB.

La plateforme H4 représente un investissement de 3 millions de francs sur 5 ans. La moitié sera financée par l’Etat de Vaud, l’autre moitié par l’Institut La Source et ses partenaires dont Biopôle SA. Il est par la suite prévu que la structure s’autofinance avec l’apport des entreprises clientes, partenaires et sponsors, ainsi que par les apports financiers pour les projets éligibles à des appels de fonds.

Source

Start typing and press Enter to search