Les moulins solaires à la rescousse des femmes rurales du Burkina Faso – VivAfrik


Le calvaire des femmes vivantes en milieu rural burkinabé est en passe de s’estomper en matière d’accès à l’électricité pour le bien être des petits commerces. En effet, la start-up Green Enginering Services propose des équipements solaires, dont des moulins à farine. Une initiative primée par le concours international EDF Pulse Africa.

Basée dans la commune de Saaba, à environ 12 km de la capitale burkinabè Ouagadougou, la start-up Green Engineering Services met l’énergie renouvelable au cœur de son activité, a fait part Aïsha Moyouzame à Ecofin. Dans son offre, des travaux d’installation et l’électrification solaire, les bâtiments et travaux publics. Elle est surtout réputée pour ses solutions de moulins solaires qui permettent de produire de la farine complète de maïs et de mil grâce à une électricité renouvelable.

Jean-Éric Minoungou a fondé Green Engineering Services en 2019 avec pour mission de proposer une alternative énergétique propre à l’électricité standard. En plus des moulins, sa start-up fournit aussi des réfrigérateurs, des installations électriques et chargeurs d’appareils, des pompes d’irrigation flottantes, tous fonctionnant au solaire. Elle intervient ainsi dans de nombreux projets de divers domaines, des BTP à l’agriculture en passant par la santé, avec une cage de désinfection fonctionnant au solaire, en réponse à la pandémie de Covid-19, a poursuivi notre consœur.  

Dans les pays en voie de développement, le déficit d’accès à l’électricité est un obstacle majeur au développement économique et social. Si l’Afrique enregistre des progrès, notamment avec une augmentation de 12% du taux d’accès à l’électricité entre 2015 et 2019 d’après les données de la Banque africaine de développement, les problèmes de coupure électrique, de baisse de tension, sont récurrents en milieu urbain. En zone rurale, l’électricité est casi-inexistante, ce qui paralyse les petites activités commerciales des populations a encore ajouté Aïsha Moyouzame.  

En promouvant des solutions solaires au Burkina Faso, Green Engineering Services contribue à petite échelle au bon déroulement des activités économiques des Burkinabè, en particulier ceux vivant dans des zones éloignées. Ses moulins solaires ont facilité la vie aux femmes rurales, dans les villages de Kierma, de Kalenga et de Songdin. Elles s’en servent pour leurs activités de transformation de céréales locales comme le mil et le maïs, ainsi que pour d’autres aliments comme le karité.

Le 2 décembre 2021, Green Engineering Services a été lauréate du concours d’innovation EDF Pulse Africa, qui soutient les start-up les plus prometteuses du continent pour répondre aux défis énergétiques. Le prix international d’une valeur allant de 5 000 à 15 000 euros permettra à la start-up d’étendre son offre à travers le Burkina Faso.

Moctar FICOU / VivAfrik

Source

Start typing and press Enter to search