Santé: Castex veut “inaugurer un nouvel âge d’or de la recherche française”

Le Premier ministre Jean Castex a indiqué mardi soir sa volonté d'”inaugurer un nouvel âge d’or de la recherche française”, à l’occasion de l’inauguration de PariSanté Campus, un lieu qui vise à réunir divers acteurs de la recherche en santé.

“La France, pays de Pasteur, a accusé depuis de nombreuses années un retard scientifique, un retard en matière d’innovation qui a été brutalement mis au jour par la crise sanitaire” liée au Covid-19, a déploré le chef du gouvernement.

Pour y remédier, le Premier ministre compte notamment sur ce Campus où seront regroupés “cinq opérateurs publics, quatre instituts de recherches, des entreprises, des startups, et des associations de patients”, le tout en vue de faire émerger des projets numériques innovants dans le domaine de la santé.

Le projet, financé par la Stratégie innovation santé 2030, dotée de plusieurs milliards d’euros, a bénéficié selon l’hôte de Matignon d’un “budget investi de 45 millions d’euros”.

Les locaux inaugurés mardi par Jean Castex dans le XVe arrondissement de la capitale ne sont que provisoires puisque le PariSanté Campus doit s’installer au Val-de-Grâce (Ve) à partir de 2024, selon Matignon.

“L’ambition de ce projet est de faire de la France le leader mondial du numérique en santé” à l’horizon 2030, a soutenu le chef du gouvernement.

PariSanté Campus, un projet annoncé par Emmanuel Macron en décembre 2020, a également vocation à accueillir la future “agence de l’innovation en santé”.

Cette dernière visera notamment à “proposer un guichet unique pour les porteurs d’innovations, pour accélérer le temps de mise sur le marché des nouveaux produits”.

Elle sera dotée “d’une vingtaine de postes pour 2022”.

“La France doit retrouver sa place dans le peloton de tête des nations scientifiques”, a conclu Jean Castex.

Source

Start typing and press Enter to search