Blog

Innovation Santé

L’innovation dans le monde de la santé portée par le cloud

L’innovation dans le monde de la santé portée par le cloud


Mathieu Jeandron, AWS, MARDI 17 MAI 2022

La médecine s’est toujours appuyée sur les nouvelles technologies pour améliorer les diagnostics et les traitements. On assiste à présent à une explosion des données de santé qui constituent le moteur de l’innovation d’une médecine qui s’adapte dans le même temps aux contraintes de la société moderne. Médecine personnalisée et services de santé à distance progressent au prix d’infrastructures informatiques toujours plus conséquentes qui expliquent le mouvement vers le cloud des organisations de santé.

Par Mathieu Jeandron, Senior Solution Architect Manager, AWS

 

 

 

L’innovation dans la médecine facilitée par le cloud

Les nouvelles technologies, comme le séquençage à haut débit, ont révolutionné la génomique et donné l’espoir de trouver des remèdes à des maladies génétiques réputées incurables. Il a permis l’émergence d’une médecine de précision visant à prescrire un traitement personnalisé à un patient tenant compte de sa maladie mais aussi de sa génétique. 

L’intelligence Artificielle (IA) est également un outil très utilisé par le corps médical, comme dans le secteur de l’imagerie médicale où la collaboration entre le médecin et l’IA sera le seul moyen d’analyser efficacement les nombreuses images générées par chaque examen et d’identifier des informations qui, pour certaines n’auraient, pu être décelées à l’œil nu. C’est le cas de Rayvolve, un outil crée par AZmed et qui se base sur l’IA pour détecter les fractures et ainsi faire gagner un temps précieux aux médecins qui peuvent se permettre de se consacrer davantage aux diagnostics complexes. 

Ces innovations se basent sur l’extraction et l’analyse de nombreuses données essentielles à l’avancée scientifique et à la création de nouveaux traitements toujours plus efficaces, à condition d’être en mesure de l’exploiter. Dans le cas des données générées par le séquençage à haut débit, la bio-informatique translationnelle est utilisée pour les structurer et les mettre à disposition de scientifiques et de cliniciens. Cette technologie, indispensable au développement de la médecine de précision, nécessite d’importantes infrastructures IT. C’est la raison pour laquelle de nombreuses organisations de santé adoptent le cloud à l’image de Moderna qui a défini depuis plusieurs années une stratégie de recherche et de production totalement axée sur le cloud. 

Le cloud et les nombreux services associés ont permis de faciliter la généralisation de l’IA dans le secteur de la santé et son appropriation par les chercheurs et les scientifiques. L’IA permet d’organiser les données et découvrir des relations extrêmement complexes entre elles. Les diagnostics sont plus précis et il est désormais possible de prédire l’efficacité d’un traitement. 

Les offres de soins s’étoffent avec le support de la technologie

La crise sanitaire a imposé aux personnels de santé une urgente adaptation pour continuer à prodiguer des soins malgré les contraintes. Les consultations à distance ont brusquement augmenté et on a constaté de nombreuses initiatives pour améliorer toute la chaine de valeur des soins. La rapidité d’adaptation repose en partie sur le cloud. 

Au-delà de l’élasticité des infrastructures IT nécessaires pour supporter la croissance de la télémédecine, le cloud offre une variété de services d’IA telles que la création de chatbots ou le développement d’applications à reconnaissance vocales. Certains hôpitaux ont pu ainsi développer rapidement un Chatbot qui interroge le patient sur ses symptômes et sur les facteurs de risques et l’oriente, si nécessaire, vers une vidéo-consultation. D’autres ont développé des applications spécifiques pour assurer à domicile le suivi des patients, infectés ou suspectés de l’être, et soulager ainsi l’infrastructure hospitalière sans dégrader l’assistance médicale. Pendant cette période, la surveillance à distance a également progressé. Grace à l’apport des objets de santé connectés il a été possible pour les soignants de suivre sur un tableau de bord centralisé les indicateurs vitaux de patients infectés par la Covid et d’anticiper leur admission à l’hôpital en cas de dégradation. Implicity a par exemple créé une plateforme de télésurveillance cardiaque unique sur le Cloud AWS et développe des algorithmes médicaux basés sur l’intelligence artificielle. L’objectif d’Implicity est de faciliter la surveillance à distance des dispositifs cardiaques tels que les pacemakers, les défibrillateurs et les moniteurs cardiaques implantables, pour une meilleure prise en charge des patients.

Le cloud offre un socle technologique indispensable pour poursuivre l’innovation médicale. La pandémie a favorisé de nouveaux comportements et accéléré l’adoption de nouveaux usages. Beaucoup d’entre eux vont perdurer et d’autres vont émerger contribuant ainsi à lutter contre les déserts médicaux, apporter des soins à des personnes isolées ou à mobilité réduite ou soulager les ressources hospitalières en situation de crise.

#médecine#cloud#données de santé#HDS#patient

Source