Blog

Innovation Santé

HealthTech : 5 infos à retenir sur le secteur

HealthTech : 5 infos à retenir sur le secteur

Réalisé par France Biotech en partenariat avec Bpifrance, EY et Euronext, le Panorama France HealthTech 2021 présente l’état du marché des biotechnologies pharmaceutiques, de la medtech, du diagnostic et de la santé numérique au cours de l’année passée.   

Le secteur affiche une certaine maturité. C’est ce qu’indique le Panorama France HealthTech “ En 2021, forte de son gisement d’innovation et de son réseau d’entrepreneurs de plus en plus expérimentés, la filière HealthTech a franchi un nouveau cap de développement et de croissance qui s’est traduit dans la progression de ses solutions vers les patients. “, explique Franck Mouthon, président de France Biotech.

Voici cinq informations à retenir sur le secteur en 2021.

50 % des entreprises du secteur sont des TPE

Avec près de 2 000 entreprises en France en 2021, le marché de la e-santé, biotech et medtech prend de l’ampleur. En presque 25 ans d’existence, de nombreuses PME et TPE se sont développées sur le territoire français. Les régions Auvergne-Rhône-Alpes, Bretagne, Ile-de-France et Occitanie concentrent une large partie d’entre elles. On note également que le secteur est composé à 50 % de TPE. Le panorama propose également un portrait-robot d’une healthech hexagonale : une entreprise de moins de 25 salariés, âgée de 9 ans, et générant 2,3 millions de chiffre d’affaires annuel.

Parmi les 2 000 entreprises recensées, 1 100 sont des medtechs (entreprises qui utilisent à des fins médicales des avancées technologiques et numériques), 750 sont des biotechs (entreprises qui modifient ou utilisent des matériaux vivants pour créer des produits ou services), et 200 des entreprises d’e-santé (entreprises qui appliquent des technologies d’information et de communication à l’ensemble des activités de la santé).

En 2021, la filière représentait plus de 10 000 emplois directs

Ces 2 000 entreprises de la HealthTech ont généré l’emploi de plus de 10 000 personnes et 50 000 si l’on compte également les emplois indirects. Les postes, souvent hautement qualifiés, se situent principalement dans la recherche et développement (38 % de la totalité des collaborateurs) et la production (20 %). La filière estime à 2 000 le nombre de recrutements nécessaires en 2022, preuve du dynamisme et de la résilience de ces entreprises. D’ici 2030, France Biotech prévoit la création de 130 000 emplois supplémentaires.

La parité affiche un certain équilibre avec 47 % de femmes et 53 % d’hommes.

L’État, via Bpifrance, a financé les entreprises du secteur à hauteur de 1,2 milliard d’euros

“2021 est une année exceptionnelle avec un fort soutien financier des acteurs de la HealthTech : 1,2 milliard d’euros d’aides ont été attribués au secteur pour accompagner près de 850 projets en aide à l’innovation et en aide à l’industrialisation. C’est plus de quatre fois plus qu’en 2020.”, a déclaré Rosalie Maurisse, directrice Innovation Santé chez Bpifrance lors de l’annonce des résultats de l’étude.

Les entreprises du secteur ont en effet bénéficié de l’aide de Bpifrance à travers le Plan de Relance, le Programme d’Investissement d’Avenir (PIA4, doté d’une enveloppe de 2 milliards d’euros pour accélérer la santé numérique, la biothérapie et bioproduction des thérapies innovantes et les maladies infectieuses et émergentes) et l’accompagnement de Bpifrance Le Hub.

75 entreprises françaises cotées sur Euronext

Fin 2021, on recensait 131 entreprises de la HealthTech sur les marchés d’Euronext. 75 d’entre elles sont françaises, c’est plus de la moitié. En un an, la capitalisation boursière des entreprises bleu blanc rouge du secteur est passée de 12,9 à 16,2 milliards d’euros. “ Cette année 2021 aura renforcé la place d’Euronext comme 1ère place de cotation de la HealthTech en Europe. (…) Une vague historique de nouvelles cotations de sociétés technologiques a vu le jour, notamment dans la HealthTech avec 17 nouvelles cotations dont 7 françaises à Paris. “, a annoncé Delphine d’Amarzit, CEO d’Euronext Paris. Le pool d’investisseurs présent au capital des sociétés HealthTech sur Euronext a continué de se renforcer et à s’internationaliser.

2,3 milliards d’euros levés par les HealthTech françaises en 2021

En France, l’an dernier, les entreprises de la biotech, medtech et e-santé ont réalisé des levées de fonds records pour un montant total de 2,3 milliards d’euros. Dont 1,6 milliard d’euros en capital-risque (première source de financement de la HealthTech en France). L’étude révèle que, pour la première fois sur le territoire, des entreprises ont réalisé des levées de fonds supérieures à 100 millions d’euros. Ces chiffres marquent une progression de 50 % par rapport à l’année 2020. Une dynamique qui s’observe partout en Europe et aux Etats-Unis où la filière a levé 55 milliards d’euros, soit une progression de 40 % par rapport à l’année précédente.

Source