Blog

Innovation Santé

Une large communauté fédérée par le Groupe PRISME autour d’ambitions communes

Une large communauté fédérée par le Groupe PRISME autour d’ambitions communes


La mécanique est bien rodée. Chaque fois qu’un besoin est identifié, des discussions s’engagent pour déterminer les cas d’usages, métiers et organisations concernés, les contraintes structurelles, les articulations attendues avec les systèmes existants et les bénéfices escomptés. Le Groupe PRISME préconise la solution globale la plus adaptée, c’est-à-dire celle qui sera la plus pertinente et la plus robuste sur les dimensions conseil, matériel, logiciel et services. Puis il anime le processus de co-développements agile qui permettra de concevoir et de déployer efficacement la solution. « Partir des usages est clé. De nombreuses combinaisons peuvent être effectuées entre les technologies code-barres 1D et 2D, RFID, NFC, Wi-Fi, Li-Fi, 4/5G, l’Internet des Objets, les multiples capteurs sensoriels reliés par réseaux Ultra Bas Débit, les technologies M2M, ou Machine to Machine, ou encore la Blockchain. Ceci permet de tracer, suivre et sécuriser les actes individuels, les activités hospitalières et les parcours patients dans une vision à 360°, et de matérialiser ainsi cette association entre monde physique et monde numérique vers laquelle tendent l’Hôpital et la médecine de ville. Encore faut-il avoir, au départ, bien défini le besoin source », remarque-t-il.

Pour illustrer ses propos, il prend l’exemple de la géolocalisation, « un terme en réalité trop générique et donc forcément ambigu, car il peut désigner quatre grandes familles de besoins, géolocalisation des personnes, géolocalisation des biens, orientation et guidage, géo-intelligence des lieux, qui elles-mêmes regroupent 34 types d’usages très différents les uns des autres, déjà identifiés en 2019 et qui se sont depuis lors élargis », explique Bernard Rubinstein en évoquant la démarche méthodologique itérative développée par le Groupe PRISME pour questionner et comprendre les besoins sources, puis fédérer l’ensemble des personnels autour de pratiques et de principes communs.

« Au-delà de notre expertise technologique dans le secteur de la santé, nous nous positionnons comme des facilitateurs contribuant à générer un alignement de tous les acteurs au sein des établissements de santé, et également comme des accélérateurs, pour que les délais de conception et de déploiement des réponses innovantes attendues soient en adéquation avec leurs exigences », souligne le président du Groupe PRISME, pour lequel les cycles de développement courts représentent une autre marque de fabrique. Il poursuit : « Chaque solution déployée doit simultanément apporter des bénéfices tangibles et répondre aux contraintes opérationnelles des trois populations que nous servons, les soignants, les patients et les directions hospitalières. Celles-ci n’ont pas toujours les mêmes besoins ou objectifs. Nos interventions permettent de trouver le juste équilibre, afin que chacun trouve son compte, en termes de qualité et de sécurité des soins, d’ergonomie et de confort d’utilisation, de performance organisationnelle et financière, etc. Il s’agit, pour résumer, d’accompagner les différentes parties prenantes afin qu’elles s’inscrivent dans une stratégie décloisonnée, où tous parleraient le même langage ».

Source