Blog

Innovation Santé

LE DISPOSITIF ETNAtm DE LA SOCIÉTÉ LEADER…

LE DISPOSITIF ETNAtm DE LA SOCIÉTÉ LEADER…


Classé dans : Science et technologie, Santé

MONTRÉAL, 1er juin 2022 /PRNewswire/ — Innodem Neurosciences, l’un des principaux fournisseurs en matière d’innovation et de technologie pour la convergence des neurosciences, de la santé numérique, des produits pharmaceutiques et de l’intelligence artificielle, est fier d’annoncer que sa nouvelle technologie de suivi oculaire mobile pour les personnes atteintes de sclérose en plaques a reçu la désignation de « dispositif révolutionnaire » de la Food & Drug Administration des États-Unis.

L’indication d’utilisation proposée comprend : « L’évaluation neurologique par suivi oculaire de la sclérose en plaques (ETNAtm pour la SEP) vise à enregistrer les mouvements oculaires afin d’estimer la gravité de la maladie chez les patients atteints de sclérose en plaques (SEP), ce qui aidera les cliniciens à suivre la progression de la maladie. La population de patients ciblée est composée de toutes les personnes ayant déjà reçu un diagnostic de SEP, quel que soit le sous-type de SEP (rémission récurrente (SEP-RR), progressive secondaire (SEP-PS), primaire progressive (SEP-PP) et progressive récurrente (SEP-PR)), qui présentent des symptômes ou des signes oculomoteurs. »

La technologie logicielle mobile brevetée d’Innodem s’incarne dans une application intuitive qui transforme une tablette électronique standard en un dispositif polyvalent et précis qui capture les biomarqueurs des mouvements oculaires (EMB) et les biomarqueurs de la cartographie du regard (GMB) en quelques minutes, informant à distance les cliniciens de l’état et de la progression de la SEP afin d’ajuster le traitement et d’améliorer les résultats pour les patients.

« La technologie de suivi oculaire existe depuis des décennies, et la littérature démontre que les mouvements oculaires peuvent servir de marqueurs puissants de la santé du cerveau, en particulier dans la SEP. Cependant, cette technologie était complexe à utiliser, coûteuse, et les données recueillies ne permettaient pas aux cliniciens d’en tirer un bénéfice pour leurs patients. Les EMB/GMB peuvent détecter des changements subtils dans les fonctions motrices et cognitives que l’on trouve dans la progression de la sclérose en plaques, mais il est difficile, voire impossible, de les quantifier lors d’examens neurologiques de routine ou avec l’imagerie cérébrale (IRM) conventionnelle. Jusqu’à présent, avec la norme de soins actuelle dans la SEP, plusieurs années sont généralement nécessaires avant que les cliniciens établissent en toute confiance la présence de la progression de la maladie. Avec un suivi quantitatif régulier et plus fréquent de l’état de la SEP exprimé sous forme d’indices de la fonction motrice et cognitive, y compris les estimations des patients sur l’échelle clinique bien établie EDSS, les cliniciens peuvent ajuster ou initier un traitement approprié pour préserver le cerveau de leurs patients », a déclaré le Dr Étienne de Villers-Sidani, neurologue cognitif, fondateur principal et PDG d’Innodem.

« Ce qui est intéressant avec la convergence des neurosciences, de la santé numérique, des produits pharmaceutiques et des applications de dispositifs basés sur l’intelligence artificielle, c’est que plus nous obtenons de données, plus les algorithmes de logiciel en tant que dispositif médical deviennent précis pour détecter et suivre la présence et la progression de ces diverses affections neurologiques dévastatrices », a ajouté Tim Marjenin, vice-président, responsable des affaires réglementaires en neurologie chez MCRA.

« J’aimerais souligner l’importance de notre partenariat avec MCRA, qui contribue régulièrement en tant que consultants en réglementation GoTo, nous n’aurions pas pu le faire sans eux », a ajouté Marc Reeves, cofondateur et directeur commercial d’Innodem.

En prévision d’une future présentation deNovo, Innodem mène un essai clinique impliquant des patients atteints de SEP et où, chaque semaine, les données d’auto-test aideront les professionnels de la santé à détecter les signes subtils de progression cliniquement significative de la maladie qui pourraient ne pas se manifester au moyen de l’imagerie par résonance magnétique (IRM) ou de tests sanguins tels que la chaîne légère de neurofilaments sériques (sNfL). La direction d’Innodem espère que l’essai pluriannuel démontrera que les nouveaux EMB et GMB numériques peuvent mesurer ces changements de façon précise et rentable tout en améliorant la qualité des soins et la qualité de vie des personnes atteintes de SEP. « Un clinicien dont le patient montre des signes objectifs de SEP progressive peut recommander un traitement mieux adapté qui pourrait, s’il est détecté tôt, empêcher cette personne de développer de graves troubles neurologiques. Il n’existe actuellement aucun outil pratique pour détecter une telle transition vers la SEP progressive et je crois que les EMB et les GMB peuvent combler cette lacune importante », a ajouté le Dr Étienne de Villers-Sidani.

À propos d’INNODEM NEUROSCIENCES

Fondée en 2016 en tant que société dérivée du NEURO de Montréal (Université McGill), Innodem Neurosciences a mis au point une technologie mobile brevetée de biomarquage numérique des maladies neurodégénératives comme la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson et les troubles connexes, la démence fronto-temporale et les troubles connexes et les troubles cognitifs liés au cancer (« chimiothérapie cérébrale »). Cette nouvelle technologie de suivi des mouvements oculaires et de tests cognitifs est intégrée dans un système conforme aux normes HIPAA/LPRPDE composé d’une application de tablette intuitive connectée à une infrastructure d’intelligence artificielle basée sur le cloud. L’application est composée d’une série de tâches qui sont accomplies en quelques minutes, où le mouvement oculaire d’un utilisateur est enregistré dans des ensembles de données appelés biomarqueurs du mouvement oculaire (EMB) et biomarqueurs de la cartographie du regard (GMB). L’équipe principale d’Innodem, dirigée par le neurologue spécialiste des troubles cognitifs et PDG, Dr Étienne de Villers-Sidani, est composée d’un groupe interdisciplinaire et de chercheurs en neurosciences, d’ingénieurs logiciels, de scientifiques des données, de professionnels de la santé et d’entrepreneurs en série. La mission de l’entreprise est de fournir des moyens plus faciles de faire des tests à distance pour tous les stades des maladies neurodégénératives et des troubles cognitifs liés au cancer afin d’améliorer la qualité des soins et les retombées pour les patients, à des niveaux de convivialité et de coût jamais vus au sein du système mondial de la santé. www.innodemneurosciences.com

À propos de MCRA

MCRA est le principal organisme privé indépendant de recherche clinique (CRO) sur les dispositifs médicaux et les produits biologiques, ainsi qu’un cabinet de conseil. MCRA offre à ses clients une expérience de l’industrie en intégrant ses six créateurs de valeur commerciale : réglementation, recherche clinique, remboursement, conformité des soins de santé, assurance de la qualité et logistique de distribution pour fournir un effort dynamique et leader sur le marché, de la conception de l’innovation à la commercialisation. L’application intégrée par MCRA de ces initiatives clés de création de valeur offre une valeur inégalée à ses clients. MCRA possède des bureaux à Washington, District de Columbia, Hartford, Connecticut, New York, État de New York, et Tokyo, Japon et a servi près de 1 000 clients à travers le monde. Ses principaux domaines d’expérience thérapeutique comprennent l’orthopédie, la colonne vertébrale, les produits biologiques, les maladies cardiovasculaires, l’imagerie diagnostique, les soins des plaies, l’intelligence artificielle, les soins dentaires, la chirurgie générale, la santé numérique, la neurologie, la robotique, l’oncologie, la chirurgie générale et plastique, l’urologie et les dispositifs de diagnostic in vitro (DIV) et la cybersécurité des dispositifs médicaux. www.mcra.com

Pour Innodem : Valérie Gonzalo, AGO Communications, 514-626-6976, [email protected] ; pour MCRA : Alyssa Howard, directrice principale, Développement commercial, Téléphone : 215.870.3952, [email protected]

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 00:00

Maxwell Chambers, le complexe intégré de résolution alternative des litiges (ADR) basé à Singapour, a annoncé aujourd’hui son partenariat avec Immediation afin d’offrir à ses utilisateurs son logiciel de collaboration vidéo juridique et sa plateforme…

2 jun 2022

Quantictm Electronics (« Quantic »), une société de portefeuille d’Arcline Investment Management (« Arcline »), a annoncé aujourd’hui qu’elle participera au salon Eurosatory 2022 à Paris, en France, du 13 au 17 juin. Des représentants de Quantic et…

2 jun 2022

Jubilant Therapeutics Inc., une société de thérapies de précision au stade clinique qui fait progresser les petites molécules thérapeutiques pour répondre à des besoins médicaux non satisfaits en oncologie et dans le domaine des maladies…

2 jun 2022

Huawei a été nommé « Champion » lors de la cérémonie de remise des prix pour 2022 du Sommet mondial sur le Forum de la société de l’information (SMSI), hier à Genève. Le titre de « Champion » 2022 a été décerné à Huawei pour la démonstration de sa…

2 jun 2022

Veeva Systems  a annoncé aujourd’hui que plus de 200 organisations utilisent Veeva Vault Training pour une gestion unifiée de la formation et des qualifications basée sur les rôles. Les sociétés de biotechnologie à croissance rapide et les 20…

2 jun 2022

Huawei a été nommé « Champion » lors de la cérémonie de remise des prix 2022 du Sommet mondial sur le Forum de la société de l’information (SMSI), hier à Genève. Le titre de « Champion » 2022 a été décerné à Huawei pour la démonstration de sa…

Communiqué envoyé le 1 juin 2022 à 09:32 et diffusé par :

En lire plus: ‘ + document.location.href, copytext = selection + pagelink, newdiv = document.createElement(‘div’); newdiv.style.position = ‘absolute’; newdiv.style.left = ‘-99999px’; document.body.appendChild(newdiv); newdiv.innerHTML = copytext; selection.selectAllChildren(newdiv); window.setTimeout(function () { document.body.removeChild(newdiv); }, 100); } document.addEventListener(‘copy’, addLink); <!–
–>

Source