Blog

Innovation Santé

VivaTech 2022 : innovation et technologie à…

VivaTech 2022 : innovation et technologie à…

Au coeur du chaudron de VivaTech, les start-ups se sont comme toujours bousculées pour présenter leurs techologies et innovations au service du travail hybride, de la santé, du commerce ou encore de la mobilité.

Pour prendre le pouls de l’innovation et des technologies au service des usages domestiques aussi bien que professionnels, rien de tel que de se rendre à VivaTech. Pour cette reprise de l’édition au format présentiel, la rédaction est de nouveau allée à la rencontre des start-ups, particulièrement nombreuses cette année – plus de 1 700 – qui se donnent en ce moment rendez-vous (15-18 juin 2022) à la Porte de Versailles sur Paris.

Comme à l’accoutumée, les jeunes pousses débordent d’idées et place les technologies au coeur de leurs innovations. Parmi les secteurs bien représentés, celui de la santé avec la présence de plusieurs exosquelettes dont le dernier modèle de Wandercraft, Atalante X, qui se destine aux patients frappés de paraplégie, d’hémiplégie ou encore de toute sorte de trouble de l’équilibre provoqué par un accident vacsulaire cérébral par exemple. Après sa levée de fonds de 40 millions d’euros, la société parisienne indique travailler sur des prototypes plus fins et légers pour une production en série à un coût plus accessible sans toutefois préciser de date.

Wandercraft

L’exosquelette Atalante X de Wandercraft est utilisé dans le cadre de la rééducation pour les personnes atteintes de paraplégie, d’hémiplégie ou de lésion cérébrale impactant l’équilibre moteur. (crédit : D.F.)

Dans le secteur du sport (tennis, gymnastique, cross-fit…), l’appui des technologies est aussi essentiel comme on peut s’en rendre compte avec la start-up britannique Scaled. Cette dernière conçoit et fabrique en impression 3D des protections flexibles en nylon résistantes aux chocs et aussi de prévenir des douleurs liées à des torsions de membres comme les poignets exposés à des tendinites. La start-up propose un service d’impression 3D incluant logiciel et imprimante mais propose aussi aux entreprises un mode locatif par abonnement.

Scaled

Natalie Kerres, fondatrice et CEO de Scaled, sur le stand Discovery de VivaTech 2022. (crédit : D.F.)

Alors que de nombreux acteurs IT misent sur le métavers en tant que principale plateforme de vente en ligne, l’achat de produits de grande consommation en surfaces traditionnelles a semble-t-il encore un bel avenir devant lui. Les innovations dans ce domaine ne manquent pas, à l’instar des charriots connectés avec tablette intégrée dotée d’une fonction de paiement. Intégrant de nombreux capteurs et caméras pour vérifier la présence d’articles, leur validation et éviter d’éventuelles tentatives de voler de la marchandise, les charriots de la start-up Knap (Sophia-Antipolis) sont testés chez Monoprix. De même, récemment repris par l’industriel nordiste Pascal Cochez, Caddie en difficulté financière mais prévoyant un chiffre d’affaires de 17 M€ sur 2022, mise sur les innovations et notamment la poursuite de son partenariat avec Knap avec qui le groupe travaille depuis 2019, pour rebondir.

Knap

Youssef Amine, chef de projet chez Knap, a présenté un charriot connecté sur la scène Discovery de VivaTech 2022. (crédit : D.F.)

 

Koh

Le Teampod de Studio Koh sera commercialisé à partir du 4e trimestre 2022 au prix de 8 000 €HT. (crédit : D.F.)

 

Interstellar Lab

Après quelques mois de retard, le premier module de biopod (ici en version miniature) d’Interstellar Lab reposant sur un principe de culture en aéroponie doit être livré fin 2022. (crédit : D.F.) 

 

Poimo

Le scooter Poimo créé par la start-up Mercari avec l’Université de Tokyo transportable dans un sac à dos ne pèse que 6 kilos. (crédit : D.F.)

 

Navette autonome La Poste

Le véhicule autonome Carreta en développement au sein de La Poste doit apporter un appui logistique à la livraison de courrier et de colis mais n’a pas pour finalité de remplacer les facteurs. (crédit : D.F.)

 

Jetson

Jetson propose de s’envoyer en l’air pour 92 000$ mais pas avant 2023 pour celles et ceux qui n’auraient pas encore passé commande… (crédit : D.F.)

Vivatech est aussi l’occasion pour de nombreux constructeurs automobiles de montrer leurs dernières innovations. Un détour sur le stand Renault.

Cockpit Renault Scenic Vision Concept

L’équipe design intérieur de Renault dirigée par Stéphane Maiore a travaillé un an sur le concept car Scenic Vision. (crédit : D.F.)

VivaTech est aussi un endroit idéal pour penser le futur de la mobilité, et chez Audi, le constructeur nous envoie loin. Très loin puisque son dernier concept car Skysphere ne sera jamais fabriqué en série ce qui n’empêche pas de mettre quelques étoiles dans les yeux. La dernière mécanique autonome de l’allemand (niveau 4) qui s’étale sur 5,19m de long embarque rien de moins que 642 chevaux pour un couple de 750 Nm. Une véritable bombe de la route cantonné toutefois au monde virtuel.

Audi Skysphere

Les voitures électriques autonomes en force sur VivaTech 2022 avec du côté d’Audi le concept car Skysphere affichant 642 ch pour un couple pharaonique de 750 Nm. (crédit : D.F.)

Source