Blog

Innovation Santé

Zones d’innovation Québec, au cœur du programme…

Zones d’innovation Québec, au cœur du programme…

QUÉBEC, le 20 juin 2022 /CNW Telbec/ – Le ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, M. Pierre Fitzgibbon, se réjouit de l’avancement des projets de zones d’innovation et entrevoit l’avenir avec optimisme quant à la poursuite de leur implantation pour alimenter le développement économique du Québec.

Après Sherbrooke quantique (sciences quantiques) et Technum Québec (technologies numériques), plusieurs autres projets sont avancés dans le processus de désignation, dont un visant la transition énergétique en Mauricie et au Centre-du-Québec, et un autre la médecine de précision à Montréal.

Ces domaines clés sont en lien direct avec des priorités gouvernementales, telles que la Stratégie québécoise de développement de la filière batterie, la Stratégie québécoise sur l’hydrogène vert et les bioénergies et la Stratégie québécoise des sciences de la vie. Le gouvernement du Québec a d’ailleurs appuyé des initiatives majeures dans ces secteurs, dont l’implantation d’une usine de production de vaccins de Moderna dans la région métropolitaine de Montréal, et des entreprises BASF et GM-POSCO à Bécancour. Il a également investi dans les acteurs du savoir de ces régions, notamment avec la construction, à l’UQTR, d’un nouveau pavillon consacré à l’hydrogène vert.

Par l’entremise de nouvelles zones d’innovation, le gouvernement entend continuer de faire profiter le Québec d’occasions d’affaires fructueuses au sein d’industries d’avenir. À cet effet, des propositions sont à l’étude dans d’autres secteurs clés, comme l’économie bleue, les mines, l’aluminium et l’agroalimentaire.

La concertation régionale et la mobilisation d’acteurs en recherche et en innovation ont également donné lieu à la mise sur pied d’autres initiatives structurantes partout au Québec, telles que le centre d’innovation HIFA (Halles d’innovation et de formation avancée), à Rivière-du-Loup. Spécialisé dans l’emballage de nouvelle génération et l’intelligence manufacturière, ce centre permet la réalisation d’activités de formation et de recherche collaborative ainsi que le partage d’espaces et d’équipements. Le Laboratoire d’identité numérique du Canada (LaboIDN), situé à Gatineau, constitue une autre initiative. Celle-ci permettra d’accélérer l’adoption, le développement et la connaissance de solutions d’identité numérique dans le domaine de la cybersécurité.

À l’instar des zones d’innovation, ces centres renforcent l’écosystème d’innovation régional et s’inscrivent dans les orientations de la Stratégie québécoise de recherche et d’investissement en innovation (SQRI2) pour ce qui est de l’accroissement des innovations québécoises par la mise en relation de tous les acteurs du cycle de l’innovation, de l’idée à la commercialisation.

Citations :

« Les zones d’innovation sont l’un des moyens les plus porteurs que nous avons mis en œuvre pour faire briller le Québec dans les créneaux où il peut se considérer comme un champion ou en voie de le devenir. On favorise une réelle collaboration entre les chercheurs universitaires et les grandes entreprises. On y greffe des écosystèmes dynamiques de startups et de partenaires institutionnels. On se donne les moyens de commercialiser nos idées et on a la recette parfaite pour créer de la richesse. Des pas de géant ont été franchis, mais le meilleur reste à venir! »

Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

« La création de zones d’innovation est au cœur de la vision économique de notre gouvernement. Tout le travail réalisé sur le terrain par les intervenants régionaux pour faire reconnaître leur milieu en tant que zones d’innovation du Québec est impressionnant. C’est exactement l’impulsion à laquelle je m’attendais. Elle sera porteuse d’avenir et générera des retombées socioéconomiques dans toutes nos régions. »

Donald Martel, député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation)

Faits saillants :

  • Trois principaux enjeux motivent la mise en place de zones d’innovation au Québec :
  • le passage de l’idée au marché, en stimulant la création et la croissance d’entreprises innovantes et la conquête de nouveaux marchés;
  • l’accroissement des investissements privés, locaux et étrangers;
  • la croissance propre et durable.
  • Le gouvernement du Québec a prévu des investissements importants d’ici 2026 pour soutenir l’implantation des zones d’innovation au Québec.
  • Plus de 690 millions de dollars seront investis au cours des cinq prochaines années pour la réalisation de divers projets au cœur des zones d’innovation Sherbrooke quantique et Technum Québec.
  • À ce jour, 34 projets de zones d’innovation issus de 15 régions ont été déposés auprès du ministère de l’Économie et de l’Innovation.
  • Les propositions relatives aux zones d’innovation peuvent être soumises en continu. Elles sont analysées selon des critères de réussite et de sélection précis, dans le cadre d’un processus rigoureux auquel participe un comité de recommandation interministériel du gouvernement du Québec. Certains projets seront désignés « Zones d’innovation Québec » et d’autres « Centres d’innovation ».
  • La SQRI2 propose une vision d’avenir : un Québec audacieux et ambitieux qui investit dans la recherche et l’innovation durable et inclusive pour exceller à l’échelle mondiale et créer plus de richesses économiques et sociales. Plus de 7,5 milliards de dollars seront investis afin de doter le Québec d’une base solide en recherche et en innovation.
  • Ministère de l’Économie et de l’Innovation sur les réseaux sociaux :

    SOURCE Cabinet du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional

    Renseignements: Sources : Mathieu St-Amand, Directeur des communications, Cabinet du ministre de l’Économie et de l’Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, Tél. : 418 691-5650; Germain Drouin, Attaché politique, Bureau de circonscription du député de Nicolet-Bécancour et adjoint parlementaire du premier ministre (volets projet Saint-Laurent et zones d’innovation), Tél. : 819 384-9311; Information : Jean-Pierre D’Auteuil, Responsable des relations médias, Direction des communications, Ministère de l’Économie et de l’Innovation, Tél. : 418 691-5698, poste 4868, Cell. : 418 559-0710

    Source