Blog

Innovation Santé

Pour une meilleure détection des cancers :…

Pour une meilleure détection des cancers :…

La Clinique Saint-Amé (Ramsay Santé), située à Lambres-lez-Douai (Nord), vient d’acquérir une colonne de chirurgie, un dispositif de capture d’image en réalité augmentée qui permet lors des opérations de voir certains éléments invisibles à la lumière blanche. Détails avec le Dr Yassin Alaeddine, gynécologue obstétricien.

La chirurgie guidée par colonne de fluorescence est une référence en matière de chirurgie mini-invasive en gynécologie. Cet outil de pointe doté d’une caméra permet de faire ressortir les ganglions sentinelles (premiers ganglions recevant la lymphe provenant du sein) grâce à l’injection en amont d’un produit de contraste fluorescent (non radioactif) : le vert d’indocyanine.

Une technologie permettant des opérations moins invasives

Ce système d’imagerie par fluorescence permet d’améliorer considérablement la détection de tumeurs (notamment de l’endomètre et de l’utérus) et de soigner un cancer gynécologique en parcours de soins ambulatoire. Temps d’hospitalisation plus court, reprise plus rapide des activités quotidiennes, réduction des complications : autant de bénéfices générés par ce type de technologie mini-invasive.

« Cet outil nous permet, en tant que chirurgiens gynécologues, de réaliser des opérations toujours plus précises, moins invasives et donc plus confortables pour les patientes, en leur évitant notamment le curage lymphatique, une opération chirurgicale invasive consistant à ôter un ou plusieurs ganglions et nécessitant plusieurs jours d’hospitalisation », détaille le Dr Yassin Alaeddine.

Cette technologie permet désormais aux praticiens de la Clinique Saint-Amé de soigner « entre 20 à 30 cancers gynécologiques par an de manière mini-invasive », conclut le gynécologue obstétricien.

Source