Blog

Innovation Santé

Innovation : « Les Low tech ont…

Innovation : « Les Low tech ont…

INTERVIEW – Pendant six ans, l’ingénieur Corentin de Chatelperron est parti à la rencontre de ceux qui, à travers le monde, réinventent leur quotidien en imaginant des technologies low tech. A la fois utiles, accessibles, durables

Un frigo sans électricité, un four solaire, une petite éolienne à partir de moteurs d’imprimantes, un pyrolyseur de plastique pour faire du carburant… Autant d’exemples de low-tech, « ces technologies et savoir faire à la fois utiles, accessibles et durables », définit Corentin de Chatelperron. Pendant six ans, le Breton et ses équipiers ont sillonné le monde, sur le catamaran le Nomade des mers, à la rencontre de ceux qui réinventaient leur quotidien à coups de low-tech.

Un périple qui a comporté de nombreuses escales dans les pays en développement, là où les contraintes décuplent l’ingéniosité. Mais pas seulement. « Il y a des low tech partout, elles intéressent de plus en plus de monde et c’est tant mieux », assure Corentin de Chatelperron. Juste avant de boucler ce tour du monde, samedi à Concarneau (Finistère), qui accueillera pour l’occasion un festival dédié au Low Tech, du 25 juin au 3 juillet, il répond à 20 Minutes.

Comment peut-on définir les low tech ?

Ce sont des technologies qui répondent à des problématiques du quotidien. L’accès à l’eau, l’énergie, l’alimentation, la gestion des déchets, l’hygiène et la santé, les matériaux de construction… Ces low tech ne doivent (…) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Vague de chaleur : Comment rafraîchir sa maison ?
La pollution aux particules fines réduit l’espérance de vie mondiale de deux ans
Pollution : « Les plastiques, on ne s’en passera jamais », estiment deux chercheurs de Bordeaux
Comment la Nouvelle-Aquitaine compte sauver les abeilles sauvages
Lyon : Comment la hausse des températures entraîne-t-elle des pics de pollution ?

Source