Blog

Innovation Santé

Mary Kay Inc. s’associe à la Society…

Mary Kay Inc. s’associe à la Society…

DALLAS, June 24, 2022–(BUSINESS WIRE)–Mary Kay Inc., un chef de file mondial de l’innovation en matière de soins de la peau, a récemment parrainé et révélé ses premiers récipiendaires des Subventions accordées par Mary Kay pour la recherche sur la santé de la peau et les maladies de la peau, destinées aux chercheurs menant des études novatrices sur la santé de la peau et les maladies de la peau, lors de la rencontre annuelle 2022 organisée par la Société de dermatologie d’investigation (Society for Investigative Dermatology, SID).

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220623005231/fr/

Dr. Lucy Gildea, Ph.D., Mary Kay Chief Innovation Officer, Product and Science (Photo: Mary Kay Inc.)

« En tant que chef de file mondial de l’innovation en matière de cosmétiques et de soins de la peau, depuis des décennies, Mary Kay demeure déterminée à enrichir la vie des femmes partout dans le monde », a déclaré la Dre Lucy Gildea, chef de l’innovation, Produits et Sciences, de Mary Kay, lors de l’événement. « Nous avons également un engagement inébranlable à produire des produits de la plus haute qualité, et mener des recherches révolutionnaires en sciences de la peau. Nous reconnaissons que la collaboration est déterminante pour les nouvelles découvertes ; et les partenariats avec les communautés scientifiques, médicales et universitaires sont des collaborations vitales ; c’est pourquoi nous sommes ravis d’attribuer ces subventions scientifiques. »

Les Subventions accordées par Mary Kay pour la recherche sur la santé de la peau et les maladies de la peau ont été annoncées lors de la réunion de l’an dernier en partenariat avec la SID. Les subventions de 25 000 USD devaient être accordées à quatre chercheurs menant des travaux remarquables dans le domaine de la recherche sur la peau, afin de découvrir de nouvelles perspectives et stratégies d’invention. Dans les mois qui ont suivi la réunion de la SID en 2021, l’entreprise a reçu des demandes de scientifiques de tout le pays.

Il a finalement été retenu les quatre bénéficiaires suivants :

  • La Dre Allison C. Billi, MD, Ph.D. et professeure adjointe au département de dermatologie, de l’Université du Michigan. Le principal objectif de recherche de la Dre Billi est de comprendre « ce qui génère le photovieillissement ». La subvention financera la recherche visant à identifier des voies ciblées, qui aident à prévenir ou potentiellement inverser les effets du photovieillissement.

  • La Dre Angel S. Byrd, MD, Ph.D. et professeure adjointe au Howard University College of Medicine, et professeure adjointe assistante au JHUSOM (départements de dermatologie). Les travaux de la Dre Byrd portent sur la base génétique du mélasma. Cette subvention financera la recherche pour aider à découvrir les causes génétiques du mélasma, et concevoir des options de traitement personnalisées.

  • La Dre Mae Alexandra Carpenter, stagiaire doctorante à la Wright State University. Les travaux de la Dre Carpenter explorent les mécanismes permettant de libérer les particules endommagées contenant de l’ADN, et comment elles activent les voies inflammatoires. Le financement de cette recherche aidera à développer de nouvelles approches thérapeutiques pour réduire la photosensibilité aux UVB dans les maladies auto-inflammatoires.

  • la Dre Jennifer Powers, MD et professeure agrégée d’enseignement clinique au département de dermatologie de l’Université de l’Iowa. La Dre Powers s’intéresse à l’influence du microbiome et de l’environnement de guérison sur la cicatrisation des plaies et la formation de cicatrices. Le financement de cette recherche aidera à comprendre comment le système immunitaire et le microbiote interagissent pour modifier la formation de cicatrices à partir d’ulcères et de plaies chirurgicales.

« Félicitations à chacune de nos récipiendaires des subventions 2022 », a ajouté la Dre Gildea. « Ces personnes ont été soigneusement choisies en collaboration avec la Société de dermatologie d’investigation, et nous sommes ravis de soutenir leurs recherches. »

Le parrainage et les subventions révélés à la SID ne sont que les tout derniers efforts de Mary Kay visant à renforcer son engagement de longue date, consistant à faire progresser la recherche et le développement dans le domaine de la santé de la peau. Le portefeuille mondial de Mary Kay compte plus de 1 600 brevets de produits, technologies et conceptions d’emballage.

À propos de Mary Kay

Comptant parmi les premières à avoir brisé le plafond de verre, Mary Kay Ash a fondé son entreprise de beauté en 1963, avec un seul objectif : enrichir la vie des femmes. De ce rêve est née une entreprise qui représente aujourd’hui plusieurs milliards de dollars avec des millions de consultants indépendants dans près de 40 pays. En tant que société de développement entrepreneurial, Mary Kay s’engage à soutenir les femmes dans leurs parcours vers l’indépendance financière, via diverses initiatives de formation, mentorat, représentation, mise en réseau et innovation. Mary Kay a pour vocation d’investir dans la science qui sous-tend la beauté et dans la fabrication de soins de la peau, de produits cosmétiques de couleur, de compléments nutritionnels et parfums, à la pointe de la technologie. Mary Kay est déterminée à enrichir des vies aujourd’hui pour un lendemain durable, en s’associant avec des organisations du monde entier, axées sur la promotion de l’excellence dans les affaires, le soutien à la recherche contre le cancer, la défense de l’égalité des sexes, la protection des survivantes de violences conjugales, l’embellissement de nos communautés et l’encouragement des enfants à poursuivre leurs rêves. Pour en savoir plus, rendez-vous sur marykayglobal.com, retrouvez-nous sur Facebook, Instagram et LinkedIn, ou suivez-nous sur Twitter.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220623005231/fr/

Contacts

Mary Kay Inc., Communication d’entreprise
marykay.com/newsroom
972.687.5332 ou media@mkcorp.com

Source