Blog

Innovation Santé

L’Institut de Myologie : la science et…

L’Institut de Myologie : la science et…

Au cœur de la Pitié-Salpêtrière à Paris, le plus grand centre hospitalier européen, l’Institut de Myologie est un pionnier dans l’étude du muscle et de ses pathologies. Fondé en 1996 sous l’impulsion de l’AFM-Téléthon, il regroupe aujourd’hui 250 experts du muscle.

 

Structuré en plusieurs bâtiments de la Pitié-Salpêtrière dans le 13e arrondissement parisien, l’Institut de Myologie concentre tous les aspects de l’étude du muscle : diagnostic, soin, recherche… L’Institut est aussi un centre de référence dédié aux malades neuromusculaires. Le service de Neuro-Myologie accueille ainsi depuis trois ans les patients pour un suivi pluridisciplinaire, leurs examens et dispose également d’un service d’hôpital de jour, ce qui permet une meilleure prise en charge des pathologies et l’accès aux derniers médicaments et innovations. Le service de Neuro-Myologie prend en charge environ 3500 consultations par an et 1400 hospitalisations de jour.

 

Le muscle, cet organe méconnu

Le corps humain ne dénombre pas moins de 600 muscles qui représentent près de 40% de sa masse totale. À titre d’exemple, un simple sourire mobilise 17 muscles. Les deux muscles vitaux du corps sont le cœur et le diaphragme. Un être humain perd environ 30% de sa masse musculaire entre ses 35 et ses 75 ans, l’enjeu médical autour du vieillissement du muscle n’en est que plus grand. Les bienfaits du sport sont ainsi primordiaux pour vieillir en bonne santé et pour limiter la perte de masse musculaire. Le muscle est un organe essentiel à la bonne santé générale de chacun.

 

muscles du corps humain

Qu’est-ce que la myologie ?

La myologie étudie le muscle dans tous ses états : sain, malade, vieillissant et sportif. On décompte plus de 400 maladies différentes du muscle, appelées maladies neuromusculaires. La plupart de ces maladies n’ont pas de traitement et l’Institut a été créé par l’AFM-Téléthon pour comprendre ces maladies et développer la recherche de médicaments innovants pour les traiter. Parmi les myopathies les plus connues, la myopathie de Duchenne, à l’origine du combat de l’AFM-Téléthon. Cette maladie rare touche chaque année 150 à 200 garçons nouveau-nés en France et environ 2.500 personnes dans l’Hexagone. Grâce à une meilleure connaissance de la maladie et à une prise en charge adaptée, l’espérance de vie des malades a augmenté de 15 ans.

 

L’Institut de Myologie : un centre d’expertise centré sur le patient

L’Institut de Myologie s’est construit et formé autour de la volonté de l’AFM-Téléthon de disposer d’un lieu unique d’expertise et d’excellence sur le muscle et ses maladies. Cela est aussi rendu possible par la proximité physique entre les différents laboratoires de l’Institut. La pose de diagnostic – tout à fait essentielle – est facilitée par l’échange entre les différents services et laboratoires de l’Institut qui collaborent à partir des résultats de la recherche fondamentale. Ce dernier possède aussi une immense biobanque de tissus musculaires, comptant plus de 25.000 échantillons qui sont mis à disposition d’équipes de recherche à travers le monde.

 

myotools de l'institut de myologie© Jean-Yves Seguy / AFM-Téléthon

 

L’innovation est une source d’espoir pour la myologie

Aujourd’hui, les essais thérapeutiques se multiplient. C’est pourquoi l’Institut de Myologie a créé des plateformes dédiées pour les adultes comme pour les enfants.  Les essais nécessitent à la fois des outils et de la technologie de pointe, dont les chercheurs de l’Institut contribuent au développement. L’Institut de Myologie a ainsi développé des outils spécifiques de mesure de force fine, appelés MyoTools. Comme l’indique Jean-Yves Hogrel, le responsable du laboratoire de physiologie et d’évaluation neuromusculaire : « les outils développés ici peuvent servir à tout le monde ensuite ». Parmi ces outils innovants, le MyoQuad, qui permet de mesurer la force du quadriceps. Par ailleurs, à l’Institut de Myologie, on réalise des essais sur des dispositifs de compensation innovants comme les exosquelettes pour les membres inférieurs, à l’essai lors de notre visite en avril 2022.

 

laboratoire© Jean-Yves Seguy / AFM-Téléthon

 

L’Institut de Myologie, leader mondial dans son domaine

La myologie n’étant pas encore une discipline médicale reconnue en tant que telle, l’Institut de Myologie est un lieu d’expertise unique en son genre. Dix équipes de recherche travaillent sur des problématiques spécifiques et plusieurs dizaines de maladies neuromusculaires (sur environ 400 maladies identifiées). Cela paraît peu, mais comme le souligne Bertrand Fontaine, le Directeur médical et scientifique de l’Institut de Myologie : « une molécule peut servir à traiter plusieurs maladies, c’est de la « collaborative competition » avec les autres instituts de recherche ».

Les différents laboratoires travaillent main dans la main avec des hôpitaux étrangers et des Universités à l’international (pays européens mais aussi le Brésil, Israël, l’Argentine, l’Australie, le Japon …).  L’Institut a aussi un objectif pédagogique très important, à travers une mission d’enseignement transversale et ouverte à l’international.

 

institut de myologie© Jean-Yves Seguy / AFM-Téléthon

 

La future Fondation de Myologie permettra un rayonnement international

Dans l’ambition de devenir incontournable dans le domaine de la recherche sur le muscle dans tous ses états, l’Institut de Myologie passera bientôt du statut d’association loi 1901 à celui de Fondation reconnue d’utilité publique. Cela permettra à l’Institut de rassembler et déployer toutes ses expertises et laboratoires en un seul lieu, nouveau et à la pointe de la technologie, toujours à proximité de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière. La Fondation pourra attirer de nouvelles compétences et expertises et profitera de son rayonnement international pour faire reconnaître la myologie comme une discipline médicale à part entière.

 

– Natacha Marbot

Source