Blog

Innovation Santé

La Californie va contraindre les réseaux sociaux…

La Californie va contraindre les réseaux sociaux…

L’ordre des priorités. Le 30 août, l’État de la Californie a pris une décision historique quant à l’influence des réseaux sociaux sur la santé des plus jeunes. S’il ne s’agit pas d’une décision prise au niveau fédéral et donc applicable à l’ensemble des États-Unis, elle pourrait bien réellement changer les choses. En effet, la Californie abrite les plus grandes entreprises impliquées dans les réseaux sociaux. C’est, par exemple, à Menlo Park que se situe le siège social de Meta, la société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp, et à San Francisco que se situe celui de Twitter. “La Californie est le foyer de l’espace d’innovation technologique et nous nous en félicitons, a déclaré Buffy Wicks, membre de l’Assemblée de l’État et principal auteur du projet de loi, rapporte The Wall Street Journal. Mais je veux aussi m’assurer que nos enfants sont en sécurité, et pour l’instant, ils ne le sont pas.”

Si la loi est mise en application, les entreprises de réseaux sociaux seront forcées d’évaluer les dommages potentiels sur les mineur·es des fonctions susceptibles de leur être accessibles et devront proposer une version de leur politique de confidentialité dans un langage accessible aux enfants, le tout sous le contrôle du procureur général de l’État. Elles seront également interdites de profiler des mineur·es, d’utiliser leurs informations personnelles d’une “manière préjudiciable à leur santé” et de les géolocaliser sans qu’ils et elles n’en soient informé·es.

Sur le même sujet ⋙ (…)

(…) Cliquez ici pour voir la suite

Sigourney Weaver n’a que faire de l’âgisme régnant à Hollywood et ne compte pas arrêter sa carrière
“Ne tirez pas de conclusions” : Sydney Sweeney (Euphoria) prend la parole après des accusations de racisme
Lizzo répond à sa manière aux commentaires grossophobes d’un humoriste américain
Les femmes bisexuelles pourraient être plus vulnérables aux violences domestiques
Un juge de Floride perd sa réélection après avoir refusé une IVG à une mineure en raison de ses résultats scolaires

Source