Blog

Innovation Santé

Éditeur de logiciels médicaux, Sephira participe à…

Éditeur de logiciels médicaux, Sephira participe à…

Éditeur et distributeur de logiciels de télétransmission médicale basé au Mans, Sephira (55 salariés, 13 M€ de CA) va participer à un test d’importance nationale. Il s’agira de tester l’application mobile de la carte Vitale, à partir de la mi-septembre. L’opération est lancée par le GIE-Sesam Vitale, qui réunit les quatre grandes organisations d’assurance maladie obligatoire et les trois grandes fédérations ou organisations de complémentaire santé (dont le siège se trouve également au Mans). Ce test entend mettre en œuvre la dématérialisation des transmissions des données d’identification de l’assuré, comme c’est déjà pratiqué dans d’autres secteurs économiques (notamment bancaire). Huit départements, dont la Sarthe et la Loire-Atlantique, sont concernés. L’expérimentation est envisagée sur trois mois, avant une généralisation en 2023.

Renaud Gassin, DG de Sephira.Renaud Gassin, DG de Sephira. – Photo : Sephira

“Parmi nos clients, une dizaine de médecins sarthois vont s’impliquer dans ce test”, explique Renaud Gassin, directeur général de Sephira. Ils scanneront un QR code sur le téléphone de patients volontaires. Le dossier du patient apparaîtra ensuite au médecin, comme habituellement avec la carte Vitale. Les organisations de santé voient dans cette dématérialisation un enjeu de sécurité des données (moins de falsifications de cartes) et d’économies sur la fabrication des cartes. Elle souligne la praticité pour le patient, qui n’a besoin que de son téléphone portable, sans risquer de perdre la carte. Pour Sephira, cet investissement apparaît comme “une action normale, afin de suivre l’évolution normative”.

Indépendamment du test, une agilité technologique est inhérente à l’activité de l’entreprise. Assurer des mises à jour permanentes fait partie du quotidien de la vingtaine de collaborateurs du service R & D, le secteur médical étant particulièrement réglementé. Une vingtaine d’autres personnes assurent l’accompagnement des clients, en formation ou en hot-line.

18 000 médecins équipés

Sephira équipe les médecins avec son logiciel de transmission d’information Intellio Next. Le Sarthois compte 26 000 clients, dont 18 000 médecins. Il est le troisième fournisseur national chez les médecins généralistes, le premier chez les spécialistes. Un autre logiciel en ligne, Ubinect, s’adresse aux professions paramédicales.

Pour son développement, Sephira mise notamment sur son logiciel de gestion de cabinet Easy Care, disponible depuis six mois sous sa nouvelle forme étoffée et accessible en Saas (sur Internet). Celui-ci intègre Intellio Next et ajoute des services pour le praticien : une aide à la prescription médicamenteuse (analyse de risques automatique en fonction du profil du patient), l’envoi dématérialisé des feuilles de soins vers la sécurité sociale, etc.

Depuis octobre 2021, Sephira est devenu une filiale de DL Software (1 200 collaborateurs, 150 M€ de CA), groupe spécialisé dans les ERP métiers, avec 19 éditeurs (BTP, distribution, immobilier, santé…).

Source