Blog

Innovation Santé

La CFCIM organise à Lyon la 4e…

La CFCIM organise à Lyon la 4e…

La Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) organise, du 20 au 22 septembre à Lyon, la 4e étape des Journées économiques Maroc-France.

Cette édition, qui connaitra la présence de l’ambassadeur du Maroc en France, Mohamed Benchaâboun, est organisée sous l’égide du ministère de l’Industrie et du Commerce et en partenariat avec l’ambassade du Royaume du Maroc en France, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Bpifrance, et sera dédiée au secteur de la santé et des biotechnologies, indique la CFCIM dans un communiqué.

Après Paris, Essaouira et Toulouse, la 4e édition des Journées Économiques Maroc-France se tiendra à l’hôtel de Région à Lyon et portera sur le thème « L’industrie de la santé et des biotechnologies », ajoute la même source.

Cette rencontre est organisée par la CFCIM en partenariat avec l’Ambassade du Royaume du Maroc en France, l’Agence Marocaine de Développement des Investissements et des Exportations (AMDIE), la Région Auvergne-Rhône-Alpes et Bpifrance.

Lancées le 8 octobre 2021 à Paris, les Journées Économiques Maroc-France visent à mettre en avant le potentiel de co-investissement régional ainsi que les secteurs clés de coopération entre le Maroc et la France dans un contexte où le Royaume confirme sa position de hub africain stratégique. Ce cycle de rencontres consiste ainsi à sillonner les différentes régions de France et du Maroc en vue d’accompagner les entreprises dans leur développement à l’international et d’encourager les synergies entre opérateurs économiques.

« À l’issue de ces tables rondes et échanges, il y aura, comme à l’accoutumé, des rencontres B TO B qui auront lieu pour que l’on rentre réellement dans le concret …Ce qui nous intéresse est de construire cette relation économique entre la France et le Maroc et de veiller à ce qu’elles grandissent en permanence. Voilà, voilà notre ambition, voilà notre fierté. », a affirmé Jean-Charles Damblin, Directeur Général de la CFCIM.

Santé et biotechnologies : un fort potentiel de croissance

Dans la lignée du projet royal de généralisation de la protection sociale, le système de santé marocain a entamé sa mue à travers plusieurs chantiers structurants. Parmi les acteurs principaux de ce secteur stratégique, l’industrie pharmaceutique qui génère une forte valeur ajoutée grâce à l’innovation et à l’investissement dans la recherche et développement.

L’industrie de la santé représente également un secteur clé de la Région Auvergne – Rhône – Alpes (AURA). Son écosystème riche et diversifié réunit notamment 251 entreprises et 4 CHU. La région est aussi un pôle majeur pour la recherche et l’enseignement : elle se classe à la 2e position après l’Île-de-France pour les dépôts de brevets et propose 790 formations dans les métiers de l’industrie de la santé.

Interventions de haut niveau et rendez-vous B to B sur mesure Au programme de la Journée Économique de Lyon, des tables rondes animées par des experts de la santé autour de différentes thématiques telles que les opportunités d’investissement, l’innovation, la e-santé, la formation ou encore le financement.

De nombreux partenaires institutionnels et privés accueilleront les participants dans un espace dédié : l’AMDIE, le MEDEF, le Club Santé Maroc, Bpifrance, Aba Technology, Laprophan, Sanofi, ainsi que 6 Centres Régionaux d’Investissement marocains. Outre les rencontres networking, les entreprises participantes bénéficieront d’un programme de rendez-vous B to B sur mesure, ainsi que plusieurs visites de sites (COVALAB, bioMérieux…) avec la possibilité de gérer directement les prises de rendez-vous sur l’application MyCFCIM avant, pendant et même après l’événement.

« La Journée Économique Maroc-France de Lyon permettra aux opérateurs économiques des deux pays de travailler sur de nouveaux projets de partenariat, d’import-export, de co-investissement, d’échanges commerciaux voire d’implantation autour de l’écosystème de la santé.

Ce secteur clé de coopération entre les deux pays offre en effet un fort potentiel de croissance », a déclaré Jean-Charles Damblin, rapporte le communiqué.

Institution centenaire, la Chambre Française de Commerce et d’Industrie du Maroc (CFCIM) a pour mission de promouvoir les relations économiques entre la France et le Maroc, de favoriser l’implantation des entreprises françaises dans le Royaume et de développer le potentiel d’affaires des entreprises marocaines.

Forte, notamment, de près de 4.000 entreprises adhérentes, la CFCIM est la plus importante des 124 Chambres de Commerce et d’Industrie Françaises à l’International (CCIFI). Elle est la seule CCIFI à disposer d’un Campus de Formation (regroupant l’École Supérieure des Affaires de Casablanca et le CEFOR Entreprises, son centre de formation continue) pour accompagner le développement du capital humain des entreprises. Elle propose par ailleurs des formules locatives innovantes au sein de ses 4 parcs industriels : Bouskoura, Ouled Saleh, Settat et l’Ecoparc de Berrechid.

 

Source