Blog

Innovation Santé

Montpellier : la clinique Beau Soleil devient…

Montpellier : la clinique Beau Soleil devient…

L’Institut Mutualiste Montpelliérain (IMM) sera officiellement inauguré lundi 19 septembre prochain. Autour de la bâtisse historique de la clinique Beausoleil, avenue de Lodève, c’est une véritable cité de la santé qui est en cours d’achèvement. 

“Nous aurions pu délocaliser, nous avons opté pour rester en centre-ville et développer nos activités”, ont commenté Christian Boidin président d’Aésio Santé Méditerranée et Jean-Marc Gaffard, directeur territorial, au moment de la présentation à la presse du centre de soin flambant neuf de l’avenue de Lodève. Le complexe hospitalier sera inauguré ce lundi 19 septembre. 

Toutes les filières de santé regroupées

À cet endroit sont regroupés les traditionnels services de médecine et de chirurgie, ainsi que les urgences. Et désormais un bâtiment de consultations, un laboratoire d’analyses médicales (en lien avec Labo Sud), la cité des aînés qui regroupe un EHPAD de 76 lits et 16 logements séniors (en lien avec le bailleur social FDI Habitat), une pharmacie (transférée du centre-ville) et un parking de 280 places “une cité de la santé”. Une filière innovation a également été créée autour d’une dizaine de personnes et une trentaine de projets. L’enveloppe globale, formalisée en 2013, a demandé un investissement de 75 M€ dont 45 M€ financés par Aésio.  

“Le concept est basé sur un modèle mutualiste, une coconstruction entre la communauté médicale, la direction de l’établissement, le conseil d’administration. C’est une équipe où chacun apporte”, a souligné le président. La clinique mutualiste Beau Soleil, la première de France, a vu le jour en 1910 avenue Clemenceau avant d’intégrer en 1935 le domaine actuel de l’avenue de Lodève. “Il fallait moderniser sans abandonner nos valeurs mutualistes”. Et de proximité avec cette volonté de rester au cœur de la cité “cela a du sens”. Toutes les filières de la santé sont regroupées : “Le sanitaire, le médico-social, les biens et services, a insisté Christian Boidin, avec l’accessibilité à tous du fait du non-dépassement des honoraires”. Et du tramway pas loin pour les métropolitains.

L'IMM, un pôle entre l'avenue de Lodève et l'avenue de la Liberté L’IMM, un pôle entre l’avenue de Lodève et l’avenue de la Liberté Awa’architectes

Concrètement, les nouvelles constructions sont érigées autour de la bâtisse historique comprenant deux ailes. Entre, un bâtiment “pont” au design moderne. De l’autre côté de la rue de la Taillade, sur les anciennes terres de la gendarmerie, l’immeuble de consultations et le laboratoire d’analyses. “Nous avons eu l’autorisation de créer une passerelle qui passe au-dessus du domaine public pour relier le tout”, note le président. Au bout de la rue, la résidence des aînés et la pharmacie mutualiste. 

” Nous prenons en charge la santé globale des patients”

Christophe Fontaine est médecin interne et président de la Commision médicale d’établissement. 

Quel est le rôle d’un médecin interne ? 

C’est une spécialité qui s’intéresse à la santé globale du patient, notamment en cas de diagnostics ou suivis complexes (diabète, parkinson, etc..), maladies psychosomatiques, immunitaires. Ce sont des maladies rares, chroniques, nous les prenons en charge. 

En quoi l’IMM est précurseur ? 

Les patients sont en lourdes difficultés. Il peut s’ajouter à cela une situation sociale défavorable. La prise en charge se fait sans dépassement d’honoraires. 

Quelle est votre valeur ajoutée ?

Il peut y avoir la réinsertion à l’activité physique, la nutrition, l’éducation thérapeutique. De plus, que les patients puissent devenir experts de leur maladie.  

Combien êtes-vous ? 

A la clinique, nous sommes quatre médecins et quatre internes en médecine.  

En plus de l’IMM, trois centres de santé rayonnent sur Montpellier, au Nouveau Saint-Roch, à Euromédecine et à Paul Valery. Une unité a ouvert avant l’été à Gignac. Aésio Santé Méditerranée gère 39 établissements de Perpignan jusqu’au Vaucluse avec un millier de collaborateurs et 119 M€ de chiffre d’affaires en 2021.    

Source