Accélérer la transition écologique des établissements de santé Leave a comment

Inscrire le développement durable au cœur des établissements de santé et médico-sociaux. C’est l’ambition du partenariat officialisé le 14 octobre entre l’Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux (Anap) et le Comité pour le développement durable en santé (C2DS).

« Les enjeux écologiques exigent aujourd’hui de démultiplier notre action et de proposer un accompagnement global à grande échelle », explique Stéphane Pardoux, directeur général de l’Anap à cette occasion. « Ce partenariat va permettre de renforcer l’offre à disposition des professionnels et faire converger les expertises pour un objectif d’impact renforcé. »

Un module d’appui à la transition écologique

« Depuis sa création, le C2DS a pour ambition de promouvoir une dynamique santé–environnement audacieuse, inventive et respectueuse de l’environnement », confirme François Mourgues, président du C2DS . « Cette nouvelle approche durable et solidaire des soins et du prendre soin rencontre l’ambition portée par l’Anap ».

Les deux partenaires souhaitent ainsi co-construire un module d’appui à la transition écologique et au développement durable de ces établissements et « appuyer la mise en œuvre de leurs projets de transformation » à grande échelle. « Ce module d’appui terrain sera opérationnel dès le début de l’année 2022 », précisent-ils.

Par ailleurs, les partenaires animent tous deux des réseaux d’experts qui pourront se réunir à l’occasion d’événements communs : webconférences, webinaires, retours d’expérience, etc. Objectif : travailler ensemble sur une thématique précise ou dans le cadre de recherche de compétences particulières pour alimenter les travaux de l’autre partie.

L’Anap a d’ores-et-déjà développé un outil d’autodiagnostic intitulé « Mon observatoire du développement durable ». A l’aide de cet outil, les deux partenaires vont travailler au renforcement de l’autodiagnostic avec les fédérations d’établissements et les pouvoirs publics. Seul outil national, il  permet aux établissements d’établir leur feuille de route pour une démarche de développement durable.

Ghislaine Trabacchi

A lire aussi

Numérique et médico-social : retour sur la masterclass de l’Anap

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×