Cancer : racheté par Resilience, Betterise Health Tech se rêve en leader de la télésurveillance Leave a comment

C’est une continuité pour nous. On était très lucides dès le départ : pour avoir un impact à l’international il fallait avoir la capacité de frapper très fort. En restant isolés, on aurait manqué de ressources. L’acquisition par Résilience permet de porter nos ambitions à un tout autre niveau.” Pour Paul-Louis Belletante, le fondateur de Betterise Health Tech, le timing de ce rachat se révèle parfait.

Tout d’abord car l’entreprise de Biarritz, qui commercialise une solution certifiée de télésurveillance pour les patients atteints de cancer, va bénéficier de l’évolution de la loi. Dès le 1er janvier 2022, les dispositifs de télémédecine, comme celui porté par Betterise, seront remboursés par l’assurance maladie. “Ça change tout car notre modèle économique viendra de la sécurité sociale. Mais surtout le temps passé par les médecins sera aussi pris en charge par l’assurance maladie“, fait valoir le fondateur, qui va occuper le poste de vice-président strategy.

Suivi des patients par questionnaires

Ensuite, parce que la représentante de la e-santé, tout comme son acheteuse, se voit bien à l’international. La healtech Resilience, créée en février 2021 et adossée à l’institut Gustave Roussy, à Villejuif (Val-de-Marne) , veut améliorer le soin du cancer par le numérique. Pour cela, elle a lancé une application qui répond aux interrogations des malades du cancer en collectant les symptômes des patients, afin de donner des éclairages sur les parcours thérapeutiques possibles.

Céline Lazorthes : “Il faut réinventer la façon dont on soigne le cancer”

Une mission semblable à celle de Betterise Health Tech, qui porte une technologie bien spécifique. Depuis 2017, la startup de Biarritz commercialise en BtoB un dispositif médical certifié de télésurveillance pour les patients atteints de cancer. Ces derniers répondent à des questionnaires digitaux sur leurs symptômes via leur mail ou une application, qui sont ensuite remontés au personnel soignant via un traitement par algorithme. Une analyse de la condition du patient qui permet de prévenir les aggravations de la maladie, pour améliorer, sur un modèle scientifiquement prouvé, le suivi clinique et l’espérance de vie.

Avec le rachat, c’est une large perspective de déploiement qui semble s’ouvrir pour Betterise.

Pour accélérer, nous étions prêts à ouvrir nos chakras, soit en lançant une levée de fonds, soit en proposant une prise de participation. Nous avons reçu plusieurs offres mais c’est celle de Resilience qui formulait la meilleure proposition de déploiement sur le marché“, détaille Paul-Louis Belletante à La Tribune.

Télémédecine : comment Satelia veut se greffer aux systèmes de santé européens

Augmentation des effectifs

Une digitalisation du suivi des patients, où la médecine intègre un plus la tech. De quoi créer une ambivalence entre un éloignement du corps médical avec les patients en même temps qu’une amélioration significative de l’application des traitements.

Le cancer est la seconde cause de décès dans le monde. En 2018, 18 millions de nouveaux cas ont été diagnostiqués ; ce sera 29,5 millions en 2040. Le “lien du soin” s’érode, il n’y a que 60.000 oncologues dans le monde et ça va mener à une inégalité d’accès au soin. Notre technologie va permettre de créer et conserver un lien avec l’équipe soignante“, expose Paul-Louis Belletante.

Santé : cinq innovations au plus près des patients

Le montant de l’acquisition par Resilience n’a pas été communiqué, mais il a déjà été indiqué que Betterise maintiendrait son antenne à Biarritz. L’entreprise, qui comptait jusqu’alors une quinzaine de salariés pour un chiffre d’affaires stable autour de deux millions d’euros par an, devrait augmenter ses effectifs déjà partagés entre la tech et le médical. Et se rêve, grâce au rachat, en hypothétique meneur français de la télémédecine.

Maxime Giraudeau

13 Déc 2021, 11:03

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×