Chimiothérapie : comment les médicaments sont-ils préparés… Leave a comment

L’Unité de production de chimiothérapie (UPC) de l’Hôpital privé Armand Brillard (Ramsay Santé), située à Nogent-sur-Marne (Val-de-Marne), prépare l’intégralité des traitements de chimiothérapie dispensés dans six établissements franciliens du groupe Ramsay Santé. Détails avec Marco Drago, pharmacien responsable de l’UPC, et Pétronille Roy, pharmacien adjoint.

La chimiothérapie est un traitement reposant sur la prise de médicaments visant à détruire, contrôler ou inhiber la croissance des cellules tumorales. Ces médicaments anticancéreux sont dangereux pour les personnes non-malades ainsi que pour l’environnement. Leur préparation, nécessite donc des équipements spécifiques que l’on retrouve au sein d’une Unité de production de chimiothérapie (UPC), afin de maîtriser les risques et de respecter les bonnes pratiques de préparation.

Des traitements personnalisés   

L’Unité de production de chimiothérapie de l’Hôpital privé Armand Brillard prépare des chimiothérapies sous forme de poches, de diffuseurs ou de seringues, administrables par voie intraveineuse sous-cutanée ou intrathécale. Chaque préparation est adaptée à la pathologie, au poids et à l’état général du patient. « Il est nécessaire de garantir la stérilité du produit afin d’éviter d’administrer des agents contaminants à un patient déjà immunodéprimé », commente Pétronille Roy, pharmacien adjoint de l’UPC. « Pour cela, l’Hôpital privé Armand Brillard bénéficie d’équipements performants pour garantir les normes exigées par les autorités, notamment quatre CytoBox (équipement permettant la manipulation de cytotoxique sen protégeant le manipulateur et l’environnement, ainsi qu’en garantissant la stérilité de la préparation) et un automate de contrôle analytique QcPrep (permettant un contrôle analytique de la poche, ce qui témoigne de la nature et de la concentration de la molécule présente dans la préparation) », ajoute Marco Drago, pharmacien responsable.

L’équipe de l’UPC se compose de ces deux pharmaciens, de sept préparateurs spécialisés et d’un technicien de laboratoire.

Une production pour six établissements du groupe Ramsay Santé

L’UPC de l’Hôpital privé Armand Brillard prépare des chimiothérapies pour six établissements franciliens :

–    Hôpital privé Armand Brillard, Nogent-sur-Marne (94),
–    Hôpital privé Paul d’Égine, Champigny-sur-Marne (94),
–    Hôpital privé Claude Galien, Quincy-sous-Sénart (91),
–    Hôpital privé de Marne Chantereine, Brou-sur-Chantereine (77),
–    Hôpital privé de la Seine-Saint-Denis, Drancy (93),
–    Hôpital privé de Versailles (78).

L’établissement, qui peut produire entre 100 et 150 préparations de chimiothérapie par jour (soit près de 24 000 par an), prévoit prochainement de renouveler ses équipements avec l’acquisition d’isolateurs, un équipement clos performant permettant la sécurisation maximale du circuit de préparation des chimiothérapies avec un agent stérilisant décontaminant exhaustivement tout le matériel nécessaire à la production.
 

Source

Leave a Reply

SHOPPING CART

close