Innovation : les personnes paralysées pourraient remarcher avec ce traitement Leave a comment

Injecté sous forme de gel dans la moelle épinière, ce traitement permet de regénérer le tissu endommagé.

La moelle épinière, un tissu incapable de s’auto-réparer

C’est une avancée scientifique importante et qui donne espoir aux personnes paralysées et à leurs proches. Une équipe de Northwestern University, aux États-Unis, est parvenue à faire remarcher des souris paralysées. Les chercheurs ont tout d’abord sectionné leur moelle épinière pour annihiler leurs facultés de mouvement. Après quelques semaines ils ont injecté dans leur moelle épinière leur traitement expérimental. Et au bout de quatre semaines, les souris ont remarché.

« Aujourd’hui, il n’existe pas de traitement qui entraînerait la régénération de la moelle épinière. Notre système nerveux central, qui inclut le cerveau et la moelle épinière, n’est pas capable de s’auto-réparer après une lésion ou après être frappé par une maladie dégénérative, » a déclaré Samuel Stupp, l’auteur principal de cette étude. La thérapie génique ou celle basée sur les cellules souches n’ont pas donné de résultats satisfaisants jusqu’ici.

Un traitement efficace sous de nombreux aspects

traitement paralysietraitement paralysie

L’enjeu est notamment de refaire se regénérer les cellules – © Svitlana Hulko

Le traitement élaboré par l’équipe de Samuel Stupp se présente sous forme de gel. Celui-ci a la particularité de maintenir ses molécules en mouvement. Grâce à cette meilleure circulation, le tissu entre davantage en contact avec le traitement, le rendant plus efficace. Au bout de 12 semaines, les restes du gel disparaissent complètement du corps, sans effets secondaires.

Lire aussi : Nerf vague, pourquoi est-il important de le connaître ?

Comme l’expliquent les chercheurs dans leur article, ce traitement expérimental a cinq bienfaits. 1) Les bouts des neurones (appelés axons) se regénèrent ; 2) le tissu cicatriciel, qui peut constituer une barrière à le régénération des autres tissus et la cicatrisation, diminue considérablement ; 3) la myéline, qui fait office de couche isolante sur les axons, et qui joue un rôle dans la transmission des signaux électriques, se regénère ; 4) des vaisseaux sanguins en bon état de fonctionnement se forment pour livrer des nutriments aux cellules situées au niveau de la lésion ; et 5) davantage de neurones moteurs ont pu survivre.

Illustration bannière : Paralysie : l’espoir de remarcher avec un nouveau traitement – © DC Studio

consoGlobe vous recommande aussi…

Anton Kunin

Rédigé par Anton Kunin

Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la…

https://www.consoglobe.com/redacteur/anton Voir sa fiche et tous ses articles Devenir rédacteur



Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare