La crise de vocation des infirmiers se soignera en changeant de « matrice » Leave a comment

Le constat est unanime. Et national. On manque d’infirmiers partout, dans les hôpitaux, dans les villes et les campagnes. Au CHU de Bordeaux en ce moment, 230 lits sont fermés faute de personnel. « Ils partent en disponibilité pour réfléchir ou pour changer de métier, ce qui est très préoccupant, remarque le directeur général du CHU, Yann Bubien. Outre la fermeture des lits, cette désaffection au sens littéral s’ajoute à 9 % d’absentéisme post-Covid. Cette situation perturbe la bonne marche des services et épuise le personnel en place. »

Lundi matin, Yann Bubien était autour d’une table à l’invitation du Conseil régional de l’Ordre des infirmiers…

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare