Santé : pour la première fois en Alsace, dix patients bénéficient de la transfusion sanguine à domicile Leave a comment

Il existe cinq centres d’hospitalisation à domicile en Alsace. Celui de Colmar innove en proposant pour la première fois la transfusion sanguine à domicile. Un soulagement pour les patients.

Les patients dont la moelle osseuse ne fabrique plus ou peu de globules rouges nécessitent régulièrement des transfusions de sang. Une contrainte pour ces personnes malades chroniques, âgées, parfois en soins palliatifs. Depuis peu, une alternative est proposée par le centre d’Hospitalisation à domicile (HAD) de Colmar. 

Se lever tôt le matin, attendre l’ambulance ou le taxi, passer plusieurs heures à l’hôpital de jour pour se faire transfuser une ou deux poches de sang, et retourner à la maison en ambulance est un parcours du combattant pour certains patients fragiles. 

La fille d’une patiente de 93 ans est soulagée, “Aujourd’hui maman est moins stressée. Avant il fallait prévenir le transporteur, une fois à l’hôpital, il lui fallait parfois attendre que quelqu’un vienne la transfuser. Elle partait le matin et rentrait en fin d’après-midi, c’était de longues heures sur place et le soir elle était épuisée. Aujourd’hui c’est mieux que de se déplacer deux fois par mois. Elle est chez elle, à la maison et ça se passe très bien avec les infirmières.”

Pouvoir se faire soigner désormais à domicile est donc une solution très appréciée. Dix personnes en Alsace sont en train de tester la transfusion sanguine à domicile.  

 “C’est l’hôpital qui va à la maison et on se rend compte que c’est un vrai service rendu au patient.” explique le docteur Philippe Schott, médecin hémo-vigilant, coordonateur de l’HAD de Colmar. “La veille, on fait un bilan sanguin et le jour même un médecin et une infirmière se rendent au domicile du malade avec les poches de sang. Le premier jour ils sont deux, par la suite, un ou une infirmière assure l’accompagnement.” 

Pour l’heure, seuls dix patients bénéficient de cette offre de soins proposée en lien avec le service d’hématologie de l’Hôpital de Colmar et l’Etablissement français du sang.

D’autres vont s’y rajouter et l’équipe formée pour ces soins techniques hospitaliers évolue et s’agrandit. Certains patients peuvent être transfusés 3 à 4 fois par mois, d’autres une fois par semaine. 

Le sang est collecté gratuitement grâce aux donateurs, mais les poches doivent bénéficier d’analyses et de toute une chaîne de matériel stérile, ce qui revient à 250 euros.” précise Philippe Schott. “Pour le patient il n’y a pas de coût supplémentaire, c’est comme s’il était à l’hôpital, mais il y a moins de frais de transports et pas de lit d’hôpital à financer.

L’HAD de Colmar fonctionne comme un petit hôpital, avec 70 personnels médicaux dont des médecins, des pharmaciens, kinésithérapeutes et infirmiers. 

En dehors de cette unité de transfusion sanguine à domicile, l’association Santé Centre Alsace, qui le chapeaute, propose aussi un service d’infirmiers à domicile, et une unité mobile de soins palliatifs.

Source

Leave a Reply

SHOPPING CART

close