Une nouvelle agence de l’innovation en santé Leave a comment


DSIH, MARDI 21 DéCEMBRE 2021 Soyez le premier à réagirSoyez le premier à réagir

Le 14 décembre 2021, le Premier ministre a inauguré PariSanté Campus. Il a confirmé à cette occasion la création d’une agence de l’innovation en santé dès 2022 et d’un comité de suivi du plan Innovation Santé.

PariSanté Campus

PariSanté Campus est un centre dédié à la recherche, la formation, l’innovation et l’entrepreneuriat dans le domaine de la santé numérique. L’inauguration de cet espace concrétise le plan Innovation Santé 2030, présenté par le président de la République le 29 juin 2021. Il est notamment doté d’une enveloppe de 45 millions d’euros de France Relance.

« PariSanté Campus, lancé il y a un an par le chef de l’État et que nous inaugurons aujourd’hui, est l’exemple même de ce qu’il est possible de faire lorsque les moyens viennent à l’appui de nos ambitions. C’est en effet, je veux y insister, une très belle réussite. La promesse est tenue, c’est aussi une question de crédibilité de l’action publique », a déclaré le Premier ministre Jean Castex dans son communiqué publié le 15 décembre dernier.

L’objectif du plan consiste à développer l’indépendance technologique de la France et à la rendre plus attractive dans les traitements innovants et les dispositifs médicaux de demain en assurant par ailleurs la sécurité d’approvisionnement des produits essentiels pour la santé des Français. 7 milliards seront investis d’ici à cinq ans et consacrés à la recherche, aux industries, aux entrepreneurs et surtout aux patients.

Un comité de suivi chargé de veiller à l’exécution du plan Innovation Santé 2030

Jean Castex a également annoncé la création d’un comité de suivi pour piloter le déploiement des mesures, vérifier l’atteinte des objectifs et évaluer leur impact. Il sera dirigé par Olivier Bogillot, président de Sanofi France et président du comité stratégique de filière des industries et technologies de santé. Il est composé d’Agnès Augier, directrice associée du Boston Consulting Group, Christine Clerici, présidente de l’Université de Paris, Florence Favrel-Feuillade, directrice générale du CHRU de Brest, Thomas Lombès, directeur général délégué de l’Inserm, Franck Mouthon, président de France Biotech, et Éric Vibert, professeur de chirurgie digestive à l’hôpital Paul-Brousse.

Trois priorités pour l’innovation en santé

Par ailleurs, une agence de l’innovation en santé sera créée au premier semestre 2022 avec trois priorités : doter la France d’une stratégie et d’objectifs à court et à long terme, avec tous les acteurs de la recherche et de l’innovation. Elle sera en deuxième lieu le guichet unique des porteurs d’innovation pour accélérer le temps de mise sur le marché des nouveaux produits. Elle permettra un accompagnement personnalisé des entreprises dont les projets sont prioritaires pour la stratégie d’innovation en santé, en forte croissance ou dont l’empreinte industrielle en France est significative. Son rôle sera enfin de poursuivre le pilotage du plan Innovation Santé, en lien avec le comité de suivi. Son directeur est en recrutement.

La création de cette structure provient du constat du morcellement de l’organisation actuelle de l’État pour promouvoir la politique d’innovation en santé, ce qui constitue un frein à la dynamique d’innovation en santé en France. Pour atteindre l’objectif de donner à la France une stratégie et des objectifs à court et à long terme avec l’ensemble des parties prenantes de la recherche et de l’innovation, elle intégrera des chercheurs, des professionnels de santé, des industriels et des associations de patients.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×