Blog

Innovation Santé

Les lundis de la sante

Les lundis de la sante


  

« On a pour objectif d’aller vers des publics plus éloignés des infos en santé et des parcours de soins, généralement les plus précaires. On appelle les associations, centres sociaux, maisons pour tous, patronages laïques à se diriger vers nous pour qu’ils projettent les conférences dans leurs structures auprès du public qu’ils accompagnent. Nous invitons aussi les communes qui voudraient diffuser dans les salles polyvalentes », insiste Fragan Valentin Léméni, adjoint en charge de la promotion de la santé, déterminé à ouvrir les Lundis de la santé à un plus grand public.

Le 28 février

À l’occasion de la Journée mondiale des maladies rares, une sensibilisation est prévue, ainsi que la présentation de l’association Alliance maladie rare. Sera présent, notamment, le professeur Claude Ferec, qui interviendra par capsule vidéo en visioconférence. Ce sera également le vingtième anniversaire des Lundis de la santé.

Le pôle de recherche du CHRU est une référence mondiale dans la recherche de thromboses.

Le 28 mars

L’objectif sera de valoriser l’excellence brestoise dans la recherche de thromboses. « Le pôle de recherche du CHRU est une référence mondiale dans ce domaine », selon Fragan Valentin Lémini, pour qui « c’est permis par le fonds de dotation Innoveo. » Ce sera également l’occasion de faire la promotion de celui-ci. « La grande majorité des fonds d’innovation sont centralisés à Paris. Brest à la chance d’avoir le sien, ce qui permet de placer la ville dans bon nombre de domaines sur une échelle d’excellence européenne et internationale. »

À 12 ans, près d’un adolescent sur trois a déjà été exposé à la pornographie.

Le 25 avril

Le sujet sera l’impact de la pornographie sur la vie affective et sexuelle des adolescents. « À 12 ans, près d’un adolescent sur trois a déjà été exposé à la pornographie et 44 % des jeunes reproduisent ce qu’ils ont pu voir lors de leur premier rapport ». Ce qui aurait un véritable impact sur la santé affective et mentale des jeunes.

De plus, il y a un enjeu d’égalité des genres sur la représentation de la femme et une valorisation de la domination masculine. Le but sera de faire de la prévention et de la sensibilisation, en présence de Nolwenn Kerebel, à la fois infirmière et sexologue au CHU, ainsi que Ronan Moal, également sexologue.

Le 30 mai

Le quatrième rendez-vous se portera sur les traumas de la face : yeux, nez et bouche. Le sujet a été proposé conjointement par l’UFR (Unité de formation et de recherche) de médecine : la directrice Béatrice Cochener et le doyen Reza Arbab-Chirani, qui sera d’ailleurs présent?, et par le chef de service ORL, Rémi Marianowski. Seront abordés notamment la prise en charge aux urgences et le traitement des séquelles.

La philosophie a toute sa place dans la médecine et la santé publique.

Le 27 juin

Le dernier thème sera la fatigue. Avec la lassitude et le découragement qui en découle, c’est « un enjeu de santé publique, de santé au travail, et de scolarité des jeunes. » Le sujet naît à Saint-Marc, où il y a un travail d’éducation populaire et de citoyenneté entre des habitants et le docteur Yan Marchand, philosophe, sur la fatigue. Le bilan va remonter aux « Lundis de la santé » et va donner lieu à un échange entre celui-ci et un ou plusieurs professionnels de santé. « La philosophie a toute sa place dans la médecine et la santé publique » affirme Fragan Valentin Lémini.

Pratique

Les conférences ont donc lieu en visioconférence, de 18 h 30 à 20 h, sur brest.fr et sante-brest.net. Rediffusion sur YouTube (Les Lundis de la santé). Un temps est dédié aux questions du public enfin de conférence, pour les poser en direct : les-lundis-de-la-sante@mairie-brest.fr.

Source