Innovations canadiennes révolutionnaires à l’honneur lors de la cérémonie des Prix Mitacs à Ottawa Leave a comment


Classé dans : Science et technologie, Santé, Le Covid-19
Sujets : Prix et Récompenses, Sans buts lucratifs, Essais cliniques / Découvertes médicales, Première Nation, DEI

Les percées des innovatrices et des innovateurs dans la recherche sur le cancer, la prévention de la COVID-19, la découverte de médicaments, la sécurité aérienne, la souveraineté autochtone et d’autres domaines récompensées

OTTAWA, ON, le 24 nov. 2021 /CNW/ – De la première analyse sanguine au monde pour le dépistage précoce du cancer de l’oeil aux travaux innovateurs qui ont mené à la découverte de médicaments abordables pour traiter des maladies rares en passant par un avatar de magasinage en ligne qui permet de « voir » comment tombent les vêtements sur sa silhouette, sans oublier un revêtement antiviral pour les masques qui empêche la transmission de COVID-19, les lauréates et lauréats des Prix Mitacs de cette année repoussent les frontières de l’innovation. Six chercheuses et chercheurs, un professeur émérite et un consortium unique en son genre dirigé par le Canada honorés cette année témoignent de la qualité du travail appuyé par Mitacs et de l’incidence mondiale de l’innovation canadienne.

Les lauréates et lauréats des Prix Mitacs 2021 avec le PDG de Mitacs John Hepburn, le ministre François-Philippe Champagne et l'astronaute de l'Agence spatiale canadienne David Saint-Jacques. De gauche à droite : John Hepburn, Arij Al Chawaf, Moneca Sinclaire, Raymond Spiteri, Sophie Charron, ministre François-Philippe Champagne, Prisca Bustamante, Adam Schachner, Seyyedarash Haddadi, David Saint-Jacques. Lisa (Diz) Glithero absente de la photo. (Groupe CNW/Mitacs Inc.)

Innovations canadiennes révolutionnaires à l’honneur lors de la cérémonie des Prix Mitacs à Ottawa

Les Prix Mitacs — une des plus grandes cérémonies annuelles au Canada soulignant la recherche et l’innovation qui aura lieu le 23 novembre à Ottawa — célèbrent les réalisations exceptionnelles d’étudiantes et d’étudiants, de professeures et de professeurs ainsi que d’organismes partenaires qui ont participé aux programmes de Mitacs. Présentés par Mitacs, organisme national voué à l’innovation qui favorise la croissance en réglant des défis d’affaires à l’aide de solutions de recherche des établissements d’enseignement, six prix sont décernés pour l’innovation exceptionnelle, un pour le leadership exceptionnel et un pour la commercialisation d’une idée innovante.

« Je félicite les récipiendaires et je célèbre leur travail remarquable – ils et elles incarnent l’innovation canadienne », a déclaré François-Philippe Champagne, le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie. « Ces occasions de recherche et de formation, qui sont possibles grâce à Mitacs, sont un terreau fertile pour les découvertes et permettent d’améliorer la santé et le bien-être de la population canadienne. »

Lorsqu’il a félicité les lauréats et lauréates, le PDG de Mitacs, John Hepburn, a insisté sur l’importance d’offrir aux innovatrices et innovateurs canadiens l’occasion d’acquérir de l’expérience par l’entremise de partenariats stratégiques entre le secteur privé, le gouvernement et le milieu postsecondaire.

« L’innovation axée sur la collaboration est une approche éprouvée et productive à l’égard de la recherche qui, en fin de compte, aide à déployer les meilleurs talents au sein de l’économie canadienne », a déclaré M. Hepburn, notant que Mitacs est honoré de jouer un rôle dans l’avancement de recherches importantes au Canada. Que nos chercheurs développent des idées révolutionnaires en puisant dans les ressources au pays ou par l’entremise de collaborations internationales, leurs percées profitent à toute la population du Canada — et c’est ce talent qui façonne l’avenir de l’innovation.

Les lauréats et lauréates des Prix Mitacs 2021 sont présentés ci-dessous.

  • Prisca Bustamante, chercheuse candidate au doctorat à l’Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, remporte le Prix Mitacs pour innovation exceptionnelle – doctorat pour avoir mis au point la première analyse sanguine au monde pour le dépistage du mélanome uvéal, le cancer de l’oeil le plus fréquent chez les adultes. Son test, qui devrait avoir une incidence dans le monde entier, est actuellement utilisé dans le cadre d’une étude clinique à la Clinique d’ophtalmologie de l’Université McGill.
  • Sophie Charron, chercheuse à la maîtrise en sciences médiévales à l’Université de Toronto, reçoit le Prix Mitacs pour innovation exceptionnelle — international pour avoir découvert de nouvelles données historiques sur le rôle politique et culturel important des reines au 14e siècle en Europe centrale. Son travail très original — le premier à présenter une perspective féministe fondée sur le genre — referme l’écart entre les genres dans l’histoire médiévale.
  • Lisa « Diz » Glithero, chercheuse au postdoctorat au département de biologie de l’Université Dalhousie, reçoit le Prix Mitacs pour innovation exceptionnelle — postdoctorat en reconnaissance de son rôle de leadership dans l’élaboration de la toute première stratégie nationale de la connaissance de l’océan, positionnant ainsi le Canada comme chef de file mondial dans le cadre des efforts déployés pour promouvoir et soutenir la santé des océans. La stratégie, fondée sur une étude marquante comptant plus de 3 000 Canadiennes et Canadiens et plus de 400 organisations, est considérée comme un modèle à suivre à l’échelle internationale.
  • Seyyedarash Haddadi, chercheur au postdoctorat à l’école d’ingénierie de UBC Okanagan, gagne le Prix Mitacs et CNRC-PARI pour la commercialisation pour son travail révolutionnaire qui a permis de créer un revêtement de tissu antimicrobien efficace à 99 % qui empêche la transmission de la COVID-19. Approuvé par Santé Canada, le revêtement — qui allie oxyde de graphène et argent — est désormais intégré à des millions de masques vendus dans le monde entier.
  • Adam Schachner, chercheur en mathématiques et génie industriel à Polytechnique Montréal, reçoit le Prix Mitacs pour innovation exceptionnelle — maîtrise pour la création d’un simulateur de vibrations unique en son genre, qui reproduit l’utilisation d’un écran tactile d’un poste de pilotage en zone de turbulences. Son travail comble un grand vide en matière d’essais aéronautiques en offrant un moyen abordable aux entreprises aérospatiales de tester et de rapidement créer un prototype de leurs interfaces.
  • Moneca Sinclaire, chercheuse en santé au postdoctorat au département d’environnement et de géographie à l’Université du Manitoba, remporte le Prix Mitacs pour Innovation exceptionnelle — autochtone pour avoir lancé une application mobile inédite, qui permet aux communautés autochtones de posséder leurs propres données. L’outil de recherche est actuellement utilisé au Manitoba, en C.-B. et aussi loin qu’en Équateur, où des communautés mènent des sondages auprès de leurs populations sur d’importants enjeux sociaux et de santé, notamment la COVID-19, le logement, la langue et le suicide chez les jeunes.
  • Raymond Spiteri, professeur en informatique à l’Université de la Saskatchewan, se voit décerner le Prix Mitacs pour leadership exceptionnel — professeur·e, en reconnaissance des efforts exceptionnels qu’il a déployés pour faciliter plus de 16 collaborations de recherche avec l’industrie, et plus récemment, l’élaboration d’un avatar de magasinage en ligne révolutionnaire qui reflète fidèlement différents types de corps et se sert de cartes thermiques pour aider les personnes qui magasinent en ligne à visualiser comment les vêtements leur feront.
  • Le Consortium de génomique structurelle (CGS), un groupe d’entreprises pharmaceutiques, de cliniciens et de gens du monde postsecondaire dirigé par le Canada, mérite le Prix Mitacs pour innovation exceptionnelle — Industrie pour son approche transformatrice de science ouverte à l’égard de la découverte de nouveaux médicaments. En levant les restrictions relatives à la propriété intellectuelle et en échangeant librement les éléments de base nécessaires pour mener à bien des expériences sur les protéines qui composent le génome humain, CGS entraîne un changement de paradigme dans l’industrie pharmaceutique et permet donc de mener des recherches sur les traitements pour des maladies rares comme les cancers infantiles et de répondre rapidement à de nouvelles infections virales comme la COVID-19.

Faits en bref :

  • Mitacs est un organisme sans but lucratif qui favorise la croissance et l’innovation au Canada en résolvant des défis d’affaires à l’aide de solutions de recherche des établissements d’enseignement.
  • Mitacs est financé par le gouvernement du Canada ainsi que le gouvernement de l’Alberta, le gouvernement de la Colombie-Britannique, Research Manitoba, le gouvernement du Nouveau-Brunswick, le gouvernement de la Nouvelle-Écosse, le gouvernement de l’Ontario, Innovation PEI, le gouvernement du Québec, le gouvernement de la Saskatchewan, le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador et le gouvernement du Yukon.

En savoir plus :
Pour plus de renseignements sur Mitacs et ses programmes, visitez www.mitacs.ca/fr/nouvelles/.

Logo de Mitacs (Groupe CNW/Mitacs Inc.)

SOURCE Mitacs Inc.

Ces communiqués peuvent vous intéresser aussi

à 06:30

HEXO Corp (« HEXO » ou la « Société ») a annoncé aujourd’hui que des membres de la direction assisteront à la « Cowen’s 4th Annual Cannabis Conference », le 30 novembre 2021. Valerie Malone, la chef des affaires commerciales, participera au panel…

à 06:00

Les membres des syndicats de CPE affiliés à la CSN et à la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) se rassembleront à Montréal et à Québec ce mercredi 24 novembre. La présidente de la CSN, Caroline Senneville, le président de la…

à 06:00

Il y a trente-deux ans, à cette même date et dans la foulée de sa signature de la Convention onusienne relative aux droits de l’enfant, le gouvernement fédéral promettait de mettre fin à la pauvreté infantile avant l’an 2000. Le nouveau rapport de…

à 06:00

Le mercredi 24 novembre au petit matin des intervenant·e·s en centre jeunesse, membres de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS), interpelleront les parlementaires à leur entrée à l’Assemblée…

à 05:30

La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) n’est pas du tout étonnée par les conclusions du rapport de la protectrice du citoyen dans la gestion de la COVID-19 dans les CHSLD. « Tout ce que nous avons entendu et tout ce que nous…

à 05:00

NTC Srl, société pharmaceutique axée sur la recherche et le développement dont le siège est en Italie, et Aspen Pharmacare Holdings Limited (« Aspen »), société pharmaceutique mondiale spécialisée et de marque dont le siège est en Afrique du Sud, ont…

Communiqué envoyé le 24 novembre 2021 à 00:01 et diffusé par :

En lire plus: ‘ + document.location.href, copytext = selection + pagelink, newdiv = document.createElement(‘div’); newdiv.style.position = ‘absolute’; newdiv.style.left = ‘-99999px’; document.body.appendChild(newdiv); newdiv.innerHTML = copytext; selection.selectAllChildren(newdiv); window.setTimeout(function () { document.body.removeChild(newdiv); }, 100); } document.addEventListener(‘copy’, addLink);

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare