Au cœur du changement Leave a comment


Le Sommet Biome – Travailler en collaboration et innover pour améliorer les soins cardiovasculaires.

Rares sont les secteurs qui dépendent autant du processus de transformation et de réinvention que celui de la santé. En effet, la création d’un système de santé qui repose sur l’efficacité, l’accessibilité, la pérennité et l’innovation ne vise pas seulement les patients : il s’agit d’un investissement essentiel pour notre société. La manière dont nous abordons et répondons aux problèmes de santé actuels et futurs est cruciale tout comme l’a été la lutte à la pandémie de COVID-19 que nous vivons présentement.

Au cœur du changement Dans le contexte actuel miné par une pression indue sur notre système de santé, nous devons améliorer la prise en charge des problèmes de santé chroniques dont le fardeau ne cesse de croître, en particulier les maladies cardiaques.

La COVID-19 a alourdi le fardeau des maladies cardiovasculaires (MCV) sur notre système de santé : une étude de l’Organisation mondiale de la Santé1 a révélé que la pandémie a grandement perturbé les services de prévention et de traitement des maladies non transmissibles, y compris les maladies cardiovasculaires (MCV). Les MCV constituent une priorité visible et urgente en matière de soins de santé, tant pour les individus que pour la société.

Au Canada, les maladies cardiaques et vasculaires ont été la deuxième cause de décès entre 2015 et 20192; pourtant, on estime que 80 % des maladies cardiovasculaires sont évitables3. De plus, les MCV représentent un énorme fardeau financier pour le système de santé canadien; elles ont entraîné des coûts de soins de santé de plus de 21 milliards de dollars en 20194.

Notre tâche est claire : il est essentiel – et plus urgent que jamais – d’améliorer la façon dont le Canada traite les MCV, et notre engagement à trouver des solutions innovantes doit être au premier plan du discours public.

Ensemble, nous sommes plus forts La bonne nouvelle est qu’un mouvement visant à lutter contre les maladies cardiaques est déjà en branle.

Le Sommet Biome, une nouvelle plateforme d’échange et de changement convoqué par Novartis Canada, a réuni des leaders d’opinion issus du gouvernement, de groupes de patients, de la politique de la santé, des sciences de la vie et de la technologie afin de créer conjointement des solutions en matière de diagnostic et de traitement cardiovasculaire pour l’avenir. Nous nous sommes mis au défi de trouver des façons de travailler ensemble afin d’accélérer la transformation des soins pour les personnes atteintes de MCV et celles qui présentent un risque d’en être atteintes.

L’avenir des soins en matière de MCV Le Sommet Biome met l’accent sur des domaines d’intérêt clés – qu’il s’agisse de tirer parti de la puissance des données et de la technologie pour réduire les temps d’attente et cerner les patients ayant des besoins, d’exploiter la puissance de la science du comportement pour inciter les Canadiens qui courent un risque de maladies cardiaques et d’AVC à adopter un mode de vie sain, ou de renforcer la communauté des soins en réduisant les écarts entre les fournisseurs de soins de santé et les patients qu’ils servent.

Le dernier Sommet Biome a permis de jeter les bases d’une coalition qui va au-delà de la communauté des soins de santé de base pour créer une synergie entre toutes les parties préoccupées par la prévention et le traitement de la maladie et par les effets individuels et collectifs de sa croissance.

Chez Novartis, notre mission consiste à travailler en partenariat avec tous les intervenants clés pour résoudre le problème pressant des MCV dans ce pays. Nous souhaitons faire en sorte que toutes les innovations en cette matière puissent émerger et se déployer auprès de la population, et surtout aider les personnes à risque ou déjà affectées par la maladie.

Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude à tous nos partenaires dévoués du Sommet Biome, y compris les gouvernements de l’Alberta, du Québec et de l’Ontario, les entreprises partenaires et les groupes de défense de patients. Mille mercis de prendre part à cette initiative et de déployer des efforts pour créer avec nous une stratégie qui nous permettra d’améliorer les soins cardiovasculaires. En adoptant une approche populationnelle à l’égard des MCV, nous ferons du Canada un chef de file mondial dans la prise en charge des maladies cardiovasculaires. 174901E

1who.int/fr/news/item/01-06-2020-covid-19-significantly-impacts-health-services-for-noncommunicable-diseases
2https://www150.statcan.gc.ca/t1/tbl1/fr/tv.action?pid=1310080101&request_locale=fr
3https://www.heart.org/en/get-involved/advocate/federal-priorities/cdc-prevention-programs
4https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2722492/

Ce contenu a été produit par l’équipe des publications spéciales du Devoir en collaboration avec l’annonceur. L’équipe éditoriale du Devoir n’a joué aucun rôle dans la production de ce contenu.

Pour en savoir plus sur Sommet Biome par Novartis

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×