CES 2022: focus sur quatre entreprises en santé lauréates des “Innovation Awards” Leave a comment

Annoncée par Emmanuel Macron le 29 juin, en conclusion de la 9e réunion du Conseil stratégique des industries de santé (Csis), l’Agence de l’innovation en santé prend forme. Invité à prononcer un discours à l’occasion de l’inauguration de PariSanté Campus le 14 décembre, le premier ministre, Jean Castex, a annoncé que la future agence sera installée à PariSanté Campus “début 2022”. Elle sera rattachée à Matignon pour “la dimension interministérielle”. Le lieu n’a pas été choisi par hasard: il doit lui permettre de “bénéficier d’une visibilité institutionnelle maximale, tout en assurant sa proximité avec le monde de la recherche et de l’innovation”, a expliqué le chef du gouvernement. Elle visera à répondre à trois priorités: doter la France d’une stratégie et d’objectifs à atteindre à court et long termes avec tous les acteurs de la recherche et de l’innovation; proposer un guichet unique pour les porteurs d’innovations afin d’accélérer la mise sur le marché des nouveaux produits et poursuivre le pilotage du “Plan innovation santé 2030” et de ses moyens. Pour cela, le premier ministre a annoncé la création d’un comité de suivi chargé de veiller à la bonne exécution du plan. Présidé par Olivier Bogillot, président de Sanofi France, ce comité est composé d’Agnès Audier, directrice associée au Boston Consulting Group, Christine Clerici, présidente de l’université de Paris, Florence Favrel-Feuillade, directrice générale du CHU de Brest, Thomas Lombes, directeur général délégué de l’Inserm, Franck Mouthon, président de France Biotech, et Eric Vibert, professeur de chirurgie à l’hôpital Paul-Brousse (AP-HP). Le comité a été installé par le premier ministre le 14 décembre à PariSanté Campus, en présence d’Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, d’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie, et de Frédérique Vidal, ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. La procédure de recrutement du directeur de la future agence “est lancée”, a également fait savoir Jean Castex. Elle sera dotée d’une vingtaine de postes pour démarrer. Ces postes ont été inscrits au budget du projet de loi de financement (PLF) pour 2022. Un texte sera publié au Journal officiel “à la fin de l’année ou début 2022” pour acter la création de l’agence et détailler son organisation et sa gouvernance. “Il nous faudra une agence forte, mais légère, agile, qui devra amener de la fluidité et de la valeur ajoutée sans devenir une couche supplémentaire dans un système déjà suffisamment complexe”, a prévenu Jean Castex.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×