Inauguration de PariSanté Campus à Issy Leave a comment

Aux portes de Paris, rue d’Oradour-sur-Glane mais dans un bâtiment construit sur le territoire d’Issy-les-Moulineaux à l’angle de la rue Jeanne d’Arc, le centre de recherche de 20.000 m², subventionné à hauteur de 45 millions d’euros par France Relance, PariSanté Campus regroupe l’Inserm, l’université Paris sciences & lettres, l’Inria [Institut spécialisé en sciences et technologies du numérique], l’Agence du numérique en santé, et le Health data hub [nouvelle plateforme nationale de partage de données]. Quatre instituts de recherche spécialisés les ont rejoints :PRAIRIE (intelligence artificielle et ses usages en santé), le centre Q-Bio (biologie quantitative pour la modélisation et la prédiction des systèmes vivants), IPM (imagerie innovante par ultrasons) et ISNuS (enjeux éthiques, sociologiques, économiques et philosophiques des données en santé).

Enfin, et c’est tout l’intérêt du projet, une cinquantaine de startup et entreprises sont parties prenantes. Le campus met à leur disposition locaux, compétences, expertises et bases de données afin de les aider à se développer. Surtout, en rapprochant l’écosystème de la santé numérique sur un même lieu, PariSanté Campus facilite pour les start-up et entreprises l’accès à des interlocuteurs et institutions connus d’eux mais difficile d’approche. Au total, ce sont près de 3000 personnes qui travailleront sur le campus.

PariSanté Campus propose également une offre de formation initiale (licence, master, doctorat) et continue dans les sciences du vivant, la santé, les données et l’intelligence artificielle.

Pour Antoine Tesnière, directeur de PariSanté Campus , ” la concentration sur un même site d’acteurs publics, privés et académiques va concourir au rayonnement de la France à l’international, à la valorisation de projets et à la création d’entreprises et d’emplois. C’est la construction d’une véritable filière de la santé numérique qui est à l’oeuvre”.

Dans les détails, PariSanté Campus souhaite remplir “quatre grands objectifs“, résume le Dr Tesnière. Le premier vise à “travailler autour de la donnée“. Le second est de former aux “métiers de demain“. Le troisième porte sur “la création de valeur économie à travers une suite de solutions pour les entreprises” et le quatrième sur “l’amélioration du système de santé avec une vision centrée ‘patient’“.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×