Où en est l’innovation en e-santé ? Leave a comment

La Poste possède une filiale numérique, appelée Docaposte, dont les trois principaux objectifs sont : partager, collecter et structurer. L’idée est de fluidifier les parcours de soins en valorisant les données personnelles des patients de manière intelligente. Elle lutte également contre la fraude via sa plateforme d’authentification. Dans le secteur de la santé, les erreurs d’identification sont nombreuses. On compte plus de 230 000 usurpations d’identité par an. Le groupe de La Poste possède un programme d’accélérateur dédié aux start-up, il s’agit de French IoT. Carla Gomes, directrice du marché santé Docaposte, nous en dit plus.

L’assistance numérique à la maison

La téléconsultation fait partie de notre quotidien depuis le début de la pandémie. Adapter ce nouvel outil de communication pour accompagner les personnes âgées chez elles, le plus longtemps possible, c’est le but du téléassisteur français Tunstall Vitaris. Son président, Alain Monteux, nous présente les nouveautés tech telles que des montres capables de détecter des situations inhabituelles, comme des chutes.  

Des objets connectés dédiés au secteur de la santé

S’autoausculter devient possible grâce à l’impression 3D. La start-up française WeMed conçoit et développe des solutions low-tech pour la téléconsultation. Cyrille Lecroq, son CEO, nous dévoile l’un de leur produit phare à savoir un stéthoscope connecté à 75 euros TTC. Toutefois, ces objets qui participent au développement de l’e-santé ne cherchent pas à faire disparaître les médecins. Au contraire, ils permettent de les assister et de faciliter les consultations.

La robotique au service de l’Homme

Faciliter l’accès à l’école ou assurer des soins à domicile, c’est la vocation d’AXYN Robotique. Cette start-up conçoit des robots de service télécommandés ou bien autonomes qui vous assistent et vous aident. L’objectif de ces automates de téléprésence est de valoriser le rapport humain selon notre invité, le directeur général de la société, Patrick Lemare.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SHOPPING CART

close
Search
×