Rwanda : une initiative internationale pour développer des formations en science de données Leave a comment

(Agence Ecofin) – L’utilisation des données à grande échelle représente une opportunité de riposte contre les maladies infectieuses et chroniques. Cette technique sera enseignée aux étudiants rwandais, grâce à un programme du gouvernement américain mis en œuvre par l’Université de Washington.

L’Université de Washington, classée 14e université américaine par US News, a annoncé qu’elle dirigera une initiative visant à former des scientifiques des données dans le domaine de la santé au Rwanda.

Les chercheurs de l’Ecole de médecine de l’Université développeront de nouveaux programmes de formation dans le cadre d’un projet soutenu par la National Institutes of Health, l’agence de recherche médicale américaine. Celle-ci a prévu d’investir près de 75 millions de dollars sur cinq ans pour financer le programme « Exploiter la science des données pour la découverte et l’innovation en santé en Afrique » (DS-I Africa).

« Nous sommes impatients de travailler avec nos collègues au Rwanda et sur d’autres sites au sein de l’initiative DS-I Africa pour développer et mettre en œuvre des programmes de formation exceptionnels pour les étudiants rwandais, afin qu’ils puissent acquérir ces compétences et acquérir une expérience précieuse », a déclaré Victor Davila-Roman (photo), directeur du Global Health Center de l’Institute for Public Health de l’Université de Washington.

Les chercheurs vont collaborer avec des collègues de l’Université du Rwanda et de l’Institut africain des sciences mathématiques, tous deux à Kigali, au Rwanda.

Les formations comprendront des programmes de maîtrise et de doctorat ainsi qu’une formation post-doctorale et le développement du corps professoral. Les domaines de formation sont la biostatistique, l’épidémiologie, l’informatique clinique, l’analytique, la biologie computationnelle, l’imagerie biomédicale.

Grâce à la participation du département d’informatique de l’université américaine, les étudiants rwandais bénéficieront également des formations en mathématiques appliquées, intelligence artificielle, informatique et ingénierie.

L’application des techniques de la science de données dans la santé permettra aux chercheurs d’identifier les maladies et leur prévalence dans de grandes populations, afin d’aider les scientifiques à développer de nouvelles hypothèses à tester dans le but d’améliorer la santé publique. Les affections ciblées sont les maladies infectieuses, telles que le VIH, le paludisme et la covid-19, ainsi que la santé chronique y compris l’hypertension artérielle, le diabète et les maladies cardiaques.

Vanessa Ngono Atangana

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Select the fields to be shown. Others will be hidden. Drag and drop to rearrange the order.
  • Image
  • SKU
  • Rating
  • Price
  • Stock
  • Availability
  • Add to cart
  • Description
  • Content
  • Weight
  • Dimensions
  • Additional information
  • Attributes
  • Custom attributes
  • Custom fields
Click outside to hide the compare bar
Compare