Resurfaçage de hanche : une prothèse de hanche moins invasive Leave a comment

La Clinique de l’Atlantique (Ramsay Santé), située à Puilboreau en Charente-Maritime, propose à ses patients une technique de prothèse de hanche innovante qui permet, entre autres, une meilleure préservation du capital osseux. Explications.

Le Dr Cédric Bouquet est chirurgien orthopédiste spécialisé dans les prothèses de hanche et de genou. Installé en clinique à La Rochelle depuis 2012, il propose une technique de prothèse de hanche beaucoup moins invasive pour les patients : le resurfaçage de hanche.

Une alternative à la prothèse totale de hanche

Le resurfaçage de hanche est une arthroplastie qui consiste à garder la tête du fémur, contrairement à la prothèse totale de hanche. « L’arthroplastie resurfaçage de hanche est effectuée par voie d’abord postéro-latérale. On façonne la tête du fémur de manière à la coiffer d’une cupule et on emboite un implant dans le bassin. Il y a donc très peu de coupe osseuse au niveau du fémur lors de l’implantation », explique le Dr Bouquet. 

Pour pouvoir bénéficier de cette technique d’implantation, le patient doit remplir plusieurs conditions obligatoires : avoir moins de 65 ans, avoir un diamètre de tête fémorale supérieur à 48 mm avec une absence d’ostéoporose confirmée. Cette chirurgie de resurfaçage est particulièrement indiquée chez les patients sportifs.

Une reprise des activités sans restriction

Les avantages qu’offre cette technique d’implantation sont nombreux. « Cette opération permet une excellente stabilité articulaire avec un risque très diminué de luxation. Il y a absence de trépanation du fût fémoral ainsi que préservation de l’anatomie, de la biomécanique et du capital osseux », affirme le chirurgien. De plus, le risque d’inégalité de longueur de jambe après la chirurgie est quasi nul et le patient conserve sa proprioception. « Avec cette technique, le patient peut reprendre ses activités sans restriction et sans crainte. La reprise des sports de contact est même possible, ce qui n’est pas le cas avec la prothèse totale de hanche », ajoute le Dr Bouquet.

Cette technique d’implantation de prothèse de hanche est difficile et demande une grande rigueur. Pour pouvoir la pratiquer, une accréditation du Pr Julien Girard (CHRU de Lille) ainsi que de la Haute Autorité de Santé est nécessaire. C’est pourquoi seulement 28 chirurgiens peuvent la proposer en France. Avec cette technique, la Clinique de l’Atlantique se démarque et complète son offre de soins pour les patients de La Rochelle et des environs.

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

SHOPPING CART

close
Search
×